CIV: Amadou Soumahoro nommé ministre des Affaires politiques

Amadou Soumahoro enfin ministre
Par
Publié le 04 mai 2018 à 17:15 | mis à jour le 04 mai 2018 à 18:15

L’ancien secrétaire général du Rassemblement des républicains (RDR), le parti au pouvoir en Côte d’Ivoire, Amadou Soumahoro, a été nommé vendredi, ministre auprès du président de la République chargé des affaires politiques.

Amadou Soumahoro nommé ministre, après des années de lutte, pour la consolidation du RDR.

"Le président de la République a procédé ce vendredi 04 mai 2018 à la signature d’un décret, portant nomination d’un ministre à la présidence de la République. Ainsi, M. Amadou Soumahoro est nommé ministre auprès du président de la République chargé des affaires politiques", a indiqué le secrétaire général du gouvernement, Patrick Achi, dans un communiqué.

Actuellement vice-président du RDR, chargé de la formation, Amadou Soumahoro, sexagénaire a occupé

durant six ans (juillet 2011 à septembre 2017), le poste de secrétaire général par intérim de ce parti.

En février 2016, l’ancien président Henri Konan Bédié l’a nommé président du directoire du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), avec pour mission de travailler à l’élaboration des textes fondateurs de la stratégie du RHDP, le futur parti unifié.

Sous l’ex-président Laurent Gbagbo, Amadou Soumahoro a occupé durant trois ans (2002 à 2005), le ministère du Commerce, dans un gouvernement d’union nationale.

Après avoir été débarqué du poste de secrétaire général par intérim du RDR en septembre 2017, au profit de l'actuelle ministre ivoirienne de l'Education, Kandia Camara, Amadou Soumahoro avait été "rangé au placard", selon une partie de la presse ivoirienne.

La preuve en est d’ailleurs qu’après la nomination de celui qui se fait affectueusement le "tchomba", qui signifie (le sage en langue locale Bambara, dans le Nord de la Côte d'Ivoire), certains journaux ont titré: "Enfin!!!!, Ouattara nomme Amadou Soumahoro ministre".

Cette nomination intervient à la veille du 4e congrès du RDR, prévu pour le samedi 5 mai 2018 au palais des sports de Treichville (Sud d'Abidjan).

Ce congrès extraordinaire de ce parti devrait adopter ou non, les textes du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le futur parti unifié, fusion du RDR et de ses alliés, membres de la coalition au pouvoir.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus