CIV: huit tonnes de produits pharmaceutiques prohibés incinérés

Les produits pharmaceutiques incinérés par la douane
Par
Publié le 31 mai 2018 à 06:30 | mis à jour le 31 mai 2018 à 06:30

Plus de huit tonnes de produits pharmaceutiques prohibés ont été incinérés mercredi par les douanes ivoiriennes de Daloa (centre-ouest ivoirien) a constaté ALERTE INFO.

Des produits pharmaceutiques prohibés brülés par la douane ivoirienne

Ces produits prohibés pour la plupart composés de seringues, comprimés et de préservatifs, ont été saisis dans le département de Daloa et de Séguéla (Nord ivoirien) par la brigade de lutte contre les stupéfiants de la douane.

Pour le Capitaine Ghislain kouakou Diamela, chef de subdivision de la lutte contre la contrefaçon de stupéfiants et de drogues de la direction régional de Man, ces produits pharmaceutiques prohibés sont "nocifs pour la santé des populations ivoiriennes.

Il a par ailleurs invité les "populations à collaborer avec l’administration des douanes pour sa sécurité sanitaire et aussi pour le succès de l’économie du Pays".

Notons que les douanes ivoiriennes avaient également indiqué avoir saisi fin février 2.635 colis de marchandises frauduleuses d’une valeur de 119 millions FCFA en provenance du Burkina, dans une note.

La saisie des "2635 colis constitués de diverses marchandises d'une valeur de 118.968.000 FCFA", avait été effectuée le 22 février par l'Unité Mobile d'Intervention Rapide (UMIR), une unité en activité depuis " à peine un mois", selon les douanes ivoiriennes.

Les douanes ivoiriennes n'avaient pas précisées par ailleurs la nature des marchandises saisies. Il est cependant connu que depuis plusieurs années, le Burkina est dans la région ouest-africaine un des pays de transit des stupéfiants et produits pharmaceutiques prohibés.

Près de 40 tonnes de produits phytosanitaires périmés ont été saisis également samedi soir lors d’une opération de la gendarmerie ivoirienne, dans la ville de Soubré (Sud-ouest, 364 Km d’Abidjan).

Lors de cette opération, 1.150 cartons de produits phytosanitaires, 500 cartons d’insecticide et un camion remorque de 32 tonnes ont été saisis pour une valeur de 29 millions de FCFA.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus