​CIV : La secrétaire d’Etat français de l’Economie chez Ouattara

Alassane Ouattara et le Metro Abidjanais
Par
Publié le 29 juin 2018 à 18:35 | mis à jour le 29 juin 2018 à 18:35

La secrétaire d’Etat auprès du ministre français de l’Economie et des finances, Delphine Geny-Stephann, en visite à Abidjan, s’est entretenue vendredi avec le président ivoirien Alassane Ouattara.

Alassane Ouattara souhaite une avancée rapide des travaux du Metro d'Abidjan

Les échanges entre les deux personnalités ont porté sur la coopération bilatérale entre les deux pays, notamment la mise en œuvre du Contrat de désendettement et de développement (C2D), ainsi que la réalisation du projet du Métro d’Abidjan.

En visite en France, le 20 avril 2018, Alassane Ouattara a annoncé "la mise en place d’un comité de haut niveau, pour faire avancer le plus rapidement possible les travaux" du métro d’Abidjan, après un entretien avec son homologue français, Emmanuel Macron à Paris.

Ce comité de haut niveau qui "comprendra les ministres de l'Economie des deux pays" (France et Côte d'Ivoire), s’attellera à "faire avancer le plus rapidement possible, les travaux du métro d’Abidjan", a déclaré M. Ouattara, face à la presse.

Le Métro d’Abidjan est ‘’un projet emblématique’’, a affirmé Delphine Geny-Stephann qui s’est félicitée des avancées dans la réalisation de ce projet structurant.

Début décembre 2017, les présidents Macron et Ouattara ont lancé en grande pompe les travaux d'une ligne de train urbain, appelé métro d’Abidjan.

D’un coût de 918 milliards de FCFA, financé intégralement par la France, la ligne 1 de ce train, long de plus de 37 kilomètres, et dont la finalisation des travaux est prévue après 2020, doit relier Anyama, dans le nord de la capitale économique à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny situé dans la commune de Port-Bouët, au sud.

Lors de son passage à Abidjan, Emmanuel Macron avait proposé la mise sur pied d'"un comité de suivi des travaux" de ce chantier, pour le respect de la qualité et des délais, avec "une implication particulière de l’ambassadeur de France" en Côte d’Ivoire.

Le métro d’Abidjan, chantier phare pour la Côte d’Ivoire, devrait permettre à terme de transporter 530.000 personnes par jour et 180 millions de voyageurs par an entre le nord et le sud d’Abidjan, en attendant la seconde ligne du projet qui partira de Yopougon (ouest) à Bingerville, banlieue à l’est de la capitale économique ivoirienne.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus