Côte d'Ivoire : Accueil de Ouattara, une absence de Soro qui en dit long

Guillaume Soro boude le retour de Ouattara de la Mecque
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 25 août 2018 à 14:00 | mis à jour le 25 août 2018 à 17:25

El Hadj Alassane Ouattara est rentré de son pèlerinage à la Mecque, ce vendredi 24 août. Cependant, Guillaume Soro ne s'est pas joint aux présidents d'Institution et autres personnalités pour accueillir le président ivoirien à l'aéroport FHB.

Guillaume Soro boude le retour de Ouattara de la Mecque

Le divorce entre Alassane Ouattara et Guillaume Soro est-il totalement consommé ? Tout porterait à le croire, dans la mesure où le président de la République et le Président de l'Assemblée nationale n'affichent plus leur complicité d'il y a quelque temps.

En effet, les deux personnalités ivoiriennes se sont brouillées suite à la vague de mutineries qui a secoué le régime d'Abidjan l'année dernière. Ces relations se sont davantage dégradées avec l'arrestation de Souleymane Kamaraté dit Soul to Soul, le chef du protocole de Soro, suite à la découverte d'un impressionnant arsenal de guerre à son domicile de Bouaké.

Le président Ouattara avait tenté de baisser le soufflet en accordant l'amnistie à environ 800 personnes, dont Soul to Soul. Par ailleurs, au soir de la célébration de la fête de l'indépendance, le chef de l'Etat a reçu au domicile présidentiel, le chef du Parlement dans une ambiance détendue et plus cordiale.

Cependant, les relations ne semblent pas revenues au beau fixe entre le président d'honneur du Rassemblement des républicains (RDR) et son vice-président chargé de la région du Tchologo. En témoigne l'absence très remarquée de Guillaume Kigbafori Soro à l'aéroport Félix Houphouët-Boigny, ce vendredi, à l'accueil du président Ouattara, rentrant de l'Arabie-Saoudite.

Outre la première dame Dominique Ouattara, le vice-Président Daniel Kablan Duncan, Jeannot Ahoussou-Kouadio, président du Sénat, les présidents du Conseil constitutionnel, Mamadou Koné, du Conseil économique et social, Charles Koffi Diby, de la Chambre des rois et chefs traditionnels, Nanan Amon Tanoé, les ministres membres du gouvernement et la hiérarchie militaire, tous étaient à l'échelle de coupée pour donner une chaude poignée de main au Président après son séjour en Terre sainte.

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, qui était de la délégation présidentielle à la Mecque, est rentré plus tôt avec un premier vol afin d'être de ceux qui allaient accueillir le Président de la République.

Seul président d'Institution à n'avoir pas fait le déplacement, Soro Guillaume s'inscrit résolument dans une posture de défiance au président Ouattara. D'ailleurs sa candidature à la présidentielle de 2020 est de plus en plus évoquée par plusieurs de ses proches qui l'appellent à marquer sa rupture totale et immédiate avec le camp présidentielle.

Ceci pourrait expliquer cela. Mais attendons d'entendre les motivations de l'intéressé lui-même sur son absence qui ne saurait passer inaperçue.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus