Côte d'Ivoire : Elections locales, pluie de contestations à la CEI

Des élections locales fortement contestées
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 23 octobre 2018 à 20:23 | mis à jour le 23 octobre 2018 à 20:30

Les élections locales du 13 octobre dernier ont été émaillées de violences dans plusieurs localités ivoiriennes. A la suite de la proclamation des résultats par la CEI, plusieurs recours ont été déposés devant la Chambre administrative de la Cour suprême.

Des élections locales fortement contestées

Les élections régionales et municipales du 13 octobre dernier n'ont nullement été à la hauteur des attentes. C'est du moins ce qui ressort des nombreuses contestations observées çà et là à travers la Côte d'Ivoire. Les résultats proclamés par la Commission électorale indépendante (CEI) s'établissent comme suit :

Régionales :

- RHDP : 18 soit 60 % des Conseils régionaux

- PDCI RDA : 06 soit 20%

- INDEPENDANTS : 03, soit 10 %

- PDCI RHDP : 02 soit 6,67%

- FPI : 01, soit 3,33 %

Municipales

- RHDP : 92 soit 46 % des conseils municipaux

- INDEPENDANTS : 56 soit 28 %


- PDCI RDA : 50 soit 25%

- FPI : 02 soit 01%

Cependant, ces résultats sont contestés par plusieurs candidats ayant participé à ces élections locales. Criant au braquage électoral, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), ainsi que des candidats indépendants ont déposé des recours devant la juridiction compétente.

La date butoir du dépôt des réclamations est fixée au mercredi 24 octobre. A ce jour, il y a 63 dossiers de réclamations pour les Municipales et 16 pour les régionales.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus