Côte d'Ivoire : Indemnisation des victimes, Mariatou Koné épingle des arnaqueurs

Indemnisation, Mariatou Koné dénonce des fraudeurs
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 26 octobre 2018 à 11:24 | mis à jour le 26 octobre 2018 à 11:29

Certaines personnes malveillantes profitent des souffrances des victimes des crises ivoiriennes pour leur extorquer de l'argent, leur promettant une indemnisation prochaine. La ministre Mariatou Koné vient de dénoncer le pot-aux-roses, et menaçant les auteurs d'un tel agissement de poursuites judiciaires.

Indemnisation, Mariatou Koné dénonce des fraudeurs

La Côte d'Ivoire a connu plusieurs crises qui ont fait des victimes par milliers. La Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté a qui revient la charge de panser les blessures (physiques et morales) de ces victimes ou de leurs ayants-droit, a entrepris un recensement en vue de les indemniser.

Mais en attendant cette indemnisation, des personnes véreuses se faisant passer pour des agents dudit ministère s'adonnent à une désinformation de ces personnes déjà en souffrance, leur promettant une indemnisation imminente lors d'une cérémonie à la place Ficgayo de Yopougon.

La ministre Mariatou Koné a donc produit un communiqué pour dénoncer cette forfaiture.

Communiqué du ministère de la Solidarité

Il nous a été donné de constater que des individus non encore identifiés, se faisant passer pour des agents du Ministère de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, appellent des victimes des crises survenues en Côte d'ivoire pour les inviter à une cérémonie d'indemnisation le samedi 27 octobre 2018 à la place Ficgayo de Yopougon.

Le Ministère de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté tient à informer les victimes, les associations de victimes ainsi que la communauté nationale et internationale, qu'il n'a mandaté personne pour agir en qualité et en son nom dans le cadre du processus d'indemnisation des victimes des crises survenues en Côte d'lvoire.

Il indique par ailleurs qu'aucune cérémonie d'indemnisation n'est prévue à cette date dans la commune de Yopougon.

Il invite donc les victimes et les associations de victimes à redoubler de vigilance et à se référer exclusivement aux communiqués du Ministère de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté.

Aussi, le Ministère se réserve le droit de poursuivre toute personne dont la responsabilité sera reconnue dans de tels agissements.

Fait à Abidjan, le 24 octobre'2018

Professeur Mariatou KONE


Afficher les commentaires
Articles les plus lus