Opération épervier 4, plus de 1.000 personnes interpellées en Côte d’Ivoire

Opération épervier
Par
Publié le 12 décembre 2018 à 11:22 | mis à jour le 12 décembre 2018 à 11:22

Plus de 1.000 personnes ont été interpellées d’octobre à novembre, en Côte d'Ivoire, dans le cadre de l'opération de sécurisation baptisée opération épervier 4, lancée en octobre, a-t-on appris auprès de sources sécuritaires.

Par l' Opération épervier, le gouvernement lutte contre la criminalité

D’octobre à novembre, 1.609 personnes ont été interpellées sur l’ensemble du territoire ivoirien.

En ce qui concerne les stupéfiants, les forces de l’ordre ont saisi 25 sacs de cannabis et détruit 839 fumoirs.

Lors des opérations, 893 armes blanches dont 251 couteaux ont été également saisies.

En 2012, le gouvernement ivoirien a initié une opération baptisée "Epervier", pour sécuriser l’ensemble des villes de la Côte d'Ivoire.

Du 1er janvier au 23 juillet, 50.674 personnes avait été interpellées sur l’ensemble du territoire ivoirien, dont 248 ont été déférées,150.142 Kg de cannabis saisi et détruit 1.774 fumoirs.

Huit armes à feu dont quatre pistolets automatiques, 105 munitions et 5.601 armes blanches avait également été saisies.

Lancée début octobre, l'opération épervier 4, vise à sécuriser l’année scolaire avec un effectif de 1.500 éléments de la police, gendarmerie et des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI).

Des gangs de mineurs communément appelés "microbes", connus pour s’adonner à des vols et agressions sanglantes à l’arme blanche, sévissent dans des communes d’Abidjan, notamment à Abobo (Nord) et Yopougon (Ouest).




Afficher les commentaires
Articles les plus lus