Fespaco: Le film "The mercy of the jungle" du rwandais Joël Karekezi remporte l’Etalon d’or

Etalon d'or décerné à Joël Karekezi au Fespaco 2019
Par
Publié le 03 mars 2019 à 14:38 | mis à jour le 03 mars 2019 à 19:37

Le film "The mercy of the jungle" (la miséricorde de la jungle) du réalisateur rwandais Joël Karekezi a remporté samedi soir, l’Etalon d’or de Yennenga du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou, le plus grand prix du Fespaco.

Joël Karekezi décroche l'Etalon d'or au Fespaco 2019

Joël Karekezi, 34 ans, succède ainsi au Sénégalais Alain Gomis lauréat de l’Etalon d’or en 2017, avec son film "Félicité".

Le prix de la meilleure interprétation masculine a été décerné à Marc Zinga, l’acteur principal de "The mercy of the jungle", un film qui dénonce l’absurdité de la guerre.

Ce film engagé raconte l’histoire de la guerre au Congo après le génocide au Rwanda, pays invité d’honneur de cette 26e édition du Fespaco.

L’Etalon d’argent du Fespaco 2019 est revenu à l’Egyptien Khaled Youssef avec son film "Karma". Le Bronze échoit à Mahmoud Ben de la Tunisie avec son film "Fatwa".

Le prix de la meilleure interprétation féminine a été remporté par Samantha Mugotsia, pour son rôle dans "Rafiki", de la Kényane Wanuri Kahiu, un film sur une histoire d’amour lesbien entre deux adolescentes.

Le prix du meilleur scénario a été décerné au film "Regarde moi"du Tunisien Nejib Belkadhi, le meilleur décor à "Desrances" de la Burkinabè Apolline Traoré et meilleur montage et image à "Mabata Bata" de Joan Luis Sol de Carvalho du Mozambique.

Au total, 434 séances de projection ont été programmées en huit jours dans neuf salles de cinéma à Ouagadougou, selon les organisateurs de la 26e édition du Fespaco qui s’est achevée samedi.

Les présidents malien Ibrahim Boubacar Kéïta, rwandais Paul Kagame, burkinabè Roch Kaboré et l'ex-chef d'Etat ghanéen Jerry Rawlings étaient présents à cette cérémonie de clôture.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus