Mali: Au moins 16 soldats maliens tués dans une attaque à Dioura

Des soldats maliens tués
Par
Publié le 17 mars 2019 à 22:30 | mis à jour le 18 mars 2019 à 00:59

Au moins 16 soldats maliens ont été tués dimanche matin dans une attaque menée par des inconnus armés contre une base militaire à Dioura, un village situé au Centre Mali, dans la région de Mopti, a indiqué le site Algérien MENASTREAM.

Une dizaine de soldats maliens tués dimanche matin

"Des hommes armés ont attaqué dimanche matin une base militaire de l’armée malienne dans le village de Dioura, au Centre Mali, dans la région de Mopti", a indiqué le site algérien, expliquant que cette "attaque a fait 16 morts", selon un bilan provisoire, confirmé par des sources locales.

"Ces inconnus armés qui ont attaqué le camp des FAMA ont momentanément occupé la base militaire, incendiant une partie et détruisant 5 véhicules de l'armée", ont également fait savoir les autorités locales.

Avec un effectif total de 10.000 hommes disposant d'un budget de fonctionnement 44,4 milliards de FCFA, l’armée malienne classée 99e mondial sur 137 en 2019, selon le dernier rapport du site américain Global fire power, est régulièrement la cible de plusieurs groupes armés qui sévissent dans le Centre et le Nord du pays depuis le coup d’Etat de 2012.

Samedi, quatre soldats des FAMA ont été blessés, après que leur véhicule, transportant des troupes d’escortes a sauté sur un Engin explosif improvisé (EEI), a indiqué l’état-major des armées.

Plus tôt dans la même journée, "une mission d’escorte du sous-préfet de Dioungani (région de Mopti) a été attaqué par des terroristes, dans le village d’Aldiouma", avait fait savoir l’état-major.

"Trois assaillants ont été tués" au cours de cette opération, ont affirmé les FAMA, ajoutant n’avoir enregistré aucune victime dans ses rangs. Un pistolet, un chargeur et des cartouches ont été également saisis et une moto brûlée.

Mardi, sept soldats de cette armée ont été tués dans une double explosion de mines à Dialloubé et à Boni au Centre Mali, dans la région de Mopti.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus