Côte d’Ivoire: Un centre des opérations d’urgence de santé publique bientôt créé

La création centre des opérations d’urgence a été adopté par le gouvernement ivoirien
Par Mael Espoir
Publié le 03 avril 2019 à 21:55 | mis à jour le 03 avril 2019 à 21:55

Le gouvernement ivoirien a adopté, ce mercredi 3 avril 2019, en conseil des ministres ,à Abidjan, un décret portant création, attribution, organisation et fonctionnement d’un centre des opérations d’urgence de santé publique.

Le gouvernement ivoirien adopte la création d’un centre des opérations d’urgence de santé publique

Selon le porte-parole du gouvernement, par ailleurs ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, ce centre est un espace de surveillance intégrée des maladies et de riposte qui réunit des compétences pluridisciplinaires et multisectorielles destinées à la coordination de l’information et des ressources en vue de supporter les activités de gestion des urgences des évènements et de santé publique.

‘’ Ce décret fixe l’organisation et le fonctionnement de ce centre, de manière à accroître ses capacités de détection, de prévention et de riposte à tout type de menace sur la santé publique’’ a-t-il soutenu.

Par ailleurs, le ministre Sidi Tiémoko Touré a également annoncé l’adoption d’un autre décret portant création, attribution, organisation et fonctionnement de la plateforme nationale dénommée ‘’Une seule santé’’ qui selon lui, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme de sécurité sanitaire mondiale, ‘’Global health Security agenda ‘’ lancé en 2014, avec pour l’objectif de contenir efficacement les menaces inhérentes aux maladies infectieuses dans le pays.

« La plateforme est composée de toutes les structures privées et publiques nationales, des partenaires techniques et financiers et de la société civile impliquée dans la gestion des urgences sanitaires », a-t-il renchéri avant d’expliquer que ladite plateforme a pour objectif d’assurer la protection des populations contre les menaces sanitaires à travers des mesures de prévention, de riposte et d’éradication.

« Elle est chargée de cordonner les investigations et les activités de ripostes lorsqu’un événement susceptible de mener à une crise sanitaire est identifié », a-t-il assuré.


Toujours en attente de meilleurs conditions et infrastructures de soins, les popultions ivoiriennes continuent de porter l croix et la banière en ce qui concerne leur santé


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus