Côte d'Ivoire : Kobo Pierre Claver fait ses adieux à la Cour suprême

Kobo Pierre Claver éjecté de la Cour suprême
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 30 avril 2019 à 20:36 | mis à jour le 30 avril 2019 à 20:36

Le poste que Kobo Pierre Claver occupait à la Cour suprême n'existe plus. Par conséquent, le juriste qui a géré de main de maître le dernier contentieux électoral n'est plus le Président de la Chambre administrative de la Cour suprême.

Kobo Pierre Claver éjecté de la Cour suprême

Lors des contentieux électoraux des dernières élections régionales et municipales, Kobo Pierre Claver a joué un important rôle dans la mesure c'est lui qui a vidé le contentieux en confirmant certains candidats proclamés vainqueurs par la Commission électorale indépendante (CEI) et annulant le scrutin dans d'autres circonscriptions.

Cet agrégé de Droit public et de Sciences politiques ne sera cependant plus le juge électoral en Côte d'Ivoire.

Il ressort en effet du Conseil des ministres du 24 avril dernier que Monsieur Patrice Yao Kouakou, Magistrat hors Hiérarchie Groupe A échelon unique, a été nommé Président du Conseil d’État.

Créé par la Constitution de la troisième République, cet organe remplace désormais la Chambre administrative de la Cour suprême.

Cette réunion gouvernementale tenue à Yamoussoukro, la semaine dernière, avait en effet consacré le remplacement du Pr Kobo Pierre Claver.

S'agit-il d'un réaménagement technique ou d'une sanction infligée à cet éminant juriste qui a eu "l'outrecuidance" d'invalider l'élection de certains proches du pouvoir ?


Afficher les commentaires
Articles les plus lus