Côte d'Ivoire : Henri Konan Bédié vidé de sa résidence de Cocody les Ambassades ?

Henri Konan Bédié sur le point de déménager de Cocody ?
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 04 mai 2019 à 15:30 | mis à jour le 04 mai 2019 à 15:40

Début février, nous apprenons qu' Henri Konan Bédié était sous la menace d'une expulsion de sa résidence sise à Cocody les Ambassades qu'il occupe en sa qualité d'ancien chef d'Etat. Même si cette menace s'est par la suite dissipée, le président du PDCI a pris ses précautions.

Henri Konan Bédié sur le point de déménager de Cocody ?

Les relations entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié ne sont pas au beau fixe ces derniers mois. Le refus du président de la République d'œuvrer pour une alternance en faveur d'un militant actif du PDCI en 2020 constitue la pomme de discorde entre les alliés d'hier. Aussi, le fossé va de plus en plus grandissant entre les deux leaders de l'ex-coalition du RHDP.

C'est ainsi que de nombreux militants du PDCI-RDA qui ont refusé d'adhérer à la nouvelle entité politique, le RHDP unifié, se sont vus démettre de leur poste de direction dans des structures étatiques. Le président Bédié n'est lui-même pas à l'abri de menaces et autres surenchères pour le ramener à de meilleurs sentiments vis-à-vis de la majorité présidentielle.

Excédé par les pressions des hommes du pouvoir à propos de la résidence qu'il occupe dans le quartier huppé de Cocody les Ambassades, le "Sphinx de Daoukro" a décidé de prendre des précautions pour éviter toute humiliation de la part de ses "adversaires".

« Le président Bédié a entrepris d’évacuer tous ses effets essentiels de cette maison de Cocody, pour les mettre en dépôt dans sa résidence de Daoukro. Il ne reste apparemment plus rien d’important dans cette résidence. Il a tout ramassé », apprend-on d'un proche de HKB. Il n'a cependant pas encore remis les clés de la résidence à la Société de gestion du patrimoine immobilier de l’État (Sogepie), mais il n'y trouverait pas d'inconvenients à le faire au cas où il s'y voyait contraint par voie d'huissier.

La résidence de Cocody les Ambassades n'est désormais réduite qu'à un simple lieu de rendez-vous politique, et n'y passe quelques rares nuits.

Cette résidence, il faut le noter, avait déjà été occupée par l'amiral Mohamed Lamine Fadiga, ancien ministre de Félix Houphouët-Boigny, et Paul Antoine Bohoun Bouabré, l'ancien ministre de l'Economie de Laurent Gbagbo.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus