Un émissaire d'Amadou Gon au Niger: Ce qu'a fait Ali Konaté à Niamey

Ali Konaté en campagne au Niger pour Amadou Gon Coulibaly?
Par David Yala
Publié le 15 juillet 2019 à 17:25 | mis à jour le 15 juillet 2019 à 19:13

Ali Konaté, le Président du mouvement ‘’alassaniste’’ LRD Nouvelle Énergie, proche d’Amadou Gon Coulibaly, a séjourné récemment à Niamey au Niger où il a pris part à plusieurs rencontres d’échanges avec des acteurs politiques nigériens comme de la société civile. C'était en marge du sommet de l'Union Africaine sur la création de la Zone de Libres Échanges Continentale Africaine (ZLECAF).

Ali Konaté en campagne pour Amadou Gon Coulibaly?

Partout où il a eu droit à la parole, Ali Konaté a défendu le bilan fort satisfaisant du Président ivoirien Alassane Ouattara ainsi que les actions menées par son gouvernement dirigé par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly en vue d’assurer le bien être des populations. « La Côte d’Ivoire se porte très bien. Nous avons une économie avec une bonne croissance. La paix et la sécurité sont de retour en Côte d’Ivoire. La paix, c’est permettre à nos populations d’avoir accès à des soins de santé adéquats. De 2012 à ce jour, la Côte d’Ivoire a fait un bon qualitatif au plan économique mais aussi au plan social. La paix et la croissance sont perceptibles à tous les niveaux », a-t-il déclaré.

Interrogé sur la supposée privation des libertés en Côte d’Ivoire par le régime Ouattara, Ali Konaté s’est voulu clair face à ses hôtes. « Il n’ y a pas de prisonniers politiques en Côte d’Ivoire. Il n’y aura jamais de prisonniers politiques en Côte d’Ivoire car le président de la République, Alassane Ouattara, est un grand démocrate. Aujourd’hui, tous les partis politiques mènent leurs activités librement », a-t-il fait savoir notamment sur la chaîne de télévision Afrique Média. Au sujet de la réconciliation nationale, Ali Konaté a rassuré ses hôtes sur le fait que la réconciliation est une réalité en Côte d’Ivoire.

« Les Ivoiriens sont réconciliés parce qu’en Côte d’Ivoire, nous sommes tous parents. Il n’y a pas de stigmatisation religieuse ni tribale en Côte d’Ivoire », s’est-il réjoui. Pour l’émissaire d’Amadou Gon Coulibaly, le problème, c'est que pour certains, la réconciliation doit rimer avec le départ d’Alassane Ouattara du pouvoir au profit d’un régime ancien. « Ce n’est pas la réconciliation. C’est de l’obstination », a dénoncé Ali Konaté. Indiquant que la vraie réconciliation réside dans la construction dans toutes les régions de la Côte d’Ivoire, de centres de santé et d’hôpitaux, l’adduction en eau potable, l’électrification, etc.

« La réconciliation ne doit pas être un concept creux. La réconciliation, c’est de donner de l’eau potable, de l’électricité, de construire des écoles, des hôpitaux dans toutes les régions de la Cote d’Ivoire, et c’est ce que le Président Ouattara et son gouvernement dirigé par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly font », a-t-il renchéri. Rappelons qu’au cours de son séjour au Niger qui a duré du 07 au 13 juillet 2019, Ali Konaté a rencontré plusieurs personnalités.

Notamment Mohamed Bazoum, Homme d'État nigérien, actuel ministre d’État, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, Président du PNDS Taraya et Candidat du parti au pouvoir à la présidentielle de 2021. A cette importante rencontre, il faut ajouter celle avec Kassoum Mamane Moctar, Président du CPR-Inganci, Ministre de la Jeunesse et des Sports, Porte Parole du Gouvernement, et la rencontre avec Assoumana Mallam Issa, Ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale. En somme, un séjour tout simplement enrichissant.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus