Côte d' Ivoire: Hamed Bakayoko dit ses vérités aux officiers de l'armée

Hamed Bakayoko a parrainé la sortie de la 50e promotion des officiers de l'armée
Par K. Richard Kouassi
Publié le 20 juillet 2019 à 11:25 | mis à jour le 20 juillet 2019 à 11:54

Hamed Bakayoko était à Zambakro, où il a remis les épaulettes aux élèves officiers de la 50e promotion, qui viennent de terminer leur formation à l' École des forces armées (EFA). Le ministre d' État, ministre de la Défense, a saisi l'occasion pour livrer un message important.

Hamed Bakayoko parle aux officiers

La sortie de la 50e promotion des officiers de la promotion Dévouement a eu lieu le vendredi 19 juillet 2019 à Zambakro. Hamed Bakayoko a pris part à la cérémonie de remise d'épaulettes. Le ministre d'État, ministre de la Défense, a tenu un langage franc aux officiers. "Considérez ce moment comme une clé, un autre départ dans votre vie. Et l'importance que vous allez accorder à ce moment, la concentration que vous allez lui accorder va dépendre votre carrière. Vous êtes des officiers de l’armée. Vous êtes des officiers et des soldats, des sous-officiers seront sous vos ordres, vont vous obéir, vont vous suivre. Je voudrais que chacun de vous puisse mesurer au fond de lui-même cette responsabilité", a indiqué le ministre.

Hamed Bakayoko a appelé les officiers à prendre conscience de leur statut et de leur responsabilité : "C’est au nom de cette responsabilité que tous les actes que vous allez poser, les paroles que vous allez prononcer dans la vie profane ou dans la vie militaire doivent vous interpeller et vous rappeler que vous n’êtes pas n’importe qui. Vous êtes des officiers. Et tout le monde n’est pas un officier."

L'ex-ministre de l' Intérieur a aussi invité les officiers à la loyauté et à la discipline. "Je vous demande d’être de dignes officiers avec un engagement sans faille. Ne jamais trahir la devise de votre école : "S’instruire pour vaincre". Continuez à apprendre. Soyez des modèles pour ceux qui vont venir après vous. Des modèles de discipline, car le cœur de l’armée, c'est la discipline. Toutes les nations qui progressent, le doivent principalement à une qualité de la discipline. Quand l’indiscipline s’installe dans les rangs, des forces armées, alors dans le pays, c’est le désordre. Nous ne devons pas être des acteurs de désordre, nous devons être des acteurs de la stabilité, de la paix et du développement économique du pays. Soyez dévoués à la nation. Soyez dévoués aux braves populations de la Côte d’Ivoire", s'est-il exprimé.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus