CAN 2019 : Une compétition déjà dans les annales

La Coupe d'Afrique des nations de football en Egypte a été la première disputée avec 24 équipes.

Les Algériens vainqueurs de la CAN 2019
Par Ange Atangana
Publié le 20 juillet 2019 à 19:34 | mis à jour le 20 juillet 2019 à 19:34

La CAN 2019 est la première Coupe d’Afrique de football disputée avec 24 nations. Des nouveautés ont fait leur apparition et des records ont même été battus.

La CAN 2019 à jamais dans l’histoire.

L’Egypte a tenu le pari d’abriter la CAN 2019 malgré qu’elle lui ait été attribuée tardivement (janvier 2019, ndlr). Le défi était de taille pour le pays des Pharaons, car s’il s’agissait de la première Coupe d’Afrique disputée avec 24 équipes. Hormis le phénomène (justifié) des stades vides, des avancées notoires sont à retenir de cette 32e édition.

Avec le nouveau format de 24 équipes, plusieurs petits poucets ont pu disputer la phase finale de la CAN. Certains se sont même illustrés durant cette CAN 2019, faisant tomber des grandes nations du football africain. Il s’agit notamment de Madagascar, grande surprise de la compétition. Les Barea ont fini premiers de leur groupe devant le Nigeria, qu’ils ont d’ailleurs battu en poules (2-0). Pour leur première, les joueurs de la Grande île ont même pu se hisser jusqu’en quarts de finale du tournoi.

Comme Madagascar, le Bénin a surpris plus d’un. Les Ecureuils ont fini parmi les quatre meilleurs troisièmes de la CAN 2019, ce qui leur a permis de passer le premier tour de la compétition pour la première fois de leur histoire. Les Béninois sont même parvenus à éliminer des huitièmes de finale les Lions de l’Atlas d’Hervé Renard, sérieux prétendant au titre. Avant, ils ont tenu tête au Ghana et au Cameroun, deux grosses écuries du continent.

Outre ces surprises, il faut noter l’avènement de la VAR en Coupe d’Afrique. De même, le format à 24 équipes a permis la hausse du nombre de sélectionneurs locaux (11) à une CAN. Deux « sorciers noirs » se sont d’ailleurs affrontés en finale : l’Algérien Djamel Belmadi, vainqueur, et le Sénégalais Aliou Cissé. Avec désormais, 52 matches à disputer contre 32, la CAN 2019 a battu le nombre de buts inscrits à une CAN : 102 buts ont été inscrits. La CAN 2008 restait jusqu’ici la plus prolifique avec ses 99 buts.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus