"Le président Ouattara a du mal avec la vérité", Affoussiata Bamba

Affoussiata Bamba Lamine, proche de Guillaume Soro
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 08 août 2019 à 20:19 | mis à jour le 08 août 2019 à 20:27

L’ex-ministre de la Communication, Affoussiata Bamba-Lamine a réagi à l'interview du chef de l'État Alassane Ouattara, accordée à la RTI, mardi 06 août 2019, veille de la célébration du 59ème anniversaire de l'indépendance de la Côte d'Ivoire.

"C’est un discours creux, sans substance", Affoussiata Bamba à propos de l'intervention de Ouattara

L'ex-ministre de la communication n'a visiblement pas eu sa langue dans la poche. Me Affoussiata Bamba Lamine connue pour sa proximité avec l'ancien chef du parlement ivoirien Guillaume Soro, s'est illustrée par des propos jugés très durs à l'encontre du chef de l'État Alassane Ouattara.

Invitée à se prononcer sur la teneur de l'intervention du chef de l'État, mardi 06 aout 2019, veille de la célébration du 59ème anniversaire de la Côte d'Ivoire, l'ancienne porte-parole de l'ex-rébellion des Forces nouvelles, a qualifié les propos d' Alassane Ouattara de "creux et sans fondement".

« C’est un discours creux, sans substance. Encore des promesses, toujours des promesses sans réalisation de celles d’avant ! Demander aux populations de lui écrire pour signaler le manque d’eau potable ou d’école dans leurs localités, est une moquerie et un mépris du rôle des maires. Dans ses propos, on décèle bien qu’il est candidat, nonobstant ses déclarations de prendre congé avant la fin de son mandat pour aller se reposer au regard de son âge », a déclaré l’ex-ministre de la Communication.

En plus de ces propos jugés très durs, Affoussiata Bamba ira encore plus loin. Le président Alassane Ouattara, à en croire l'ex-ministre de la communication, aurait de "sérieux problèmes avec la vérité". « Le président de la République a du mal avec la vérité. C’est à se demander s’il ne faudrait pas créer pour lui un prix Nobel… C’est sous son régime que la Méditerranée est devenue le cimetière des Ivoiriens fuyant la misère et la persécution », a-t-elle sévèrement critiqué.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus