RHDP: Albert Flindé déclare la guerre à Mabri Toikeusse à Man

RHDP, les hostilités d' Albert Flindé contre Mabri pour contrôler l'ouest

Albert Flindé et Mabri Toikeusse, le torchon brûle
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 16 août 2019 à 18:41 | mis à jour le 16 août 2019 à 19:04

Le torchon brûle entre Albert Flindé et Albert Toikeusse Mabri pour le contrôle de l’ouest montagneux. Les frères ennemis du RHDP se livrent donc une bataille sans merci pour s’imposer en tant que leader du parti présidentiel dans la région du Tonkpi.

RHDP, les hostilités d'Albert Flindé contre Mabri pour contrôler l'ouest

Albert Toikeusse Mabri, vice-président du RHDP unifié, pourrait avoir de véritables soucis à se faire, d’autant plus que son ancien collaborateur au sein de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) s’est littéralement braqué contre lui. Albert Flindé, car c’est de lui qu’il s’agit, a décidé d‘œuvrer à fond pour l’implantation du RHDP unifié dans l’Ouest ivoirien. L’ancien maire de Man est pour ce faire déterminé à mener la bataille pour balayer sur son chemin tous ceux qui ne sont pas de son bord.

La journée de retrouvailles de la Mutuelle de développement de Gouimpleu (localité située dans le département de Man) le dimanche dernier, a été l’occasion pour l’ancien ministre d’ouvrir les hostilités contre ses adversaires. « Nous allons balayer les serpents et les scorpions qui travaillent contre le parti », a-t-il déclaré avant d’ajouter : « Nous sommes arrivés à un stade où la population a besoin du concret. Cette offre politique à laquelle le Président Alassane Ouattara nous invite permettra à tous d’obtenir un lendemain meilleur. » L’électrification en phase de finition de cette localité est, selon l’émissaire du RHDP unifié, l’un des actes concrets qu’il évoque.

Albert Flindé rappelle au passage que Blé Guirao, alors président des jeunes de l’UDPCI, avait déclaré lors d’un meeting au stade Léon Robert de Man, qu’il « s’attèlerait à bannir toutes personnes susceptibles de barbouiller cette alliance politique RHDP car elle est considérée comme l’espoir de la Côte d’Ivoire».

Mabri Toikeusse, faut-il le rappeler, entend se porter candidat à la présidentielle de 2020, avec ou sans la caution du RHDP unifié. Cette attitude de défiance est quasiment en train de pousser le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique vers la porte de sortie.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus