Un Préfet de Police convoqué au Tribunal Militaire: Voici les raisons

Ange Kessi convoque le Préfet de police d’Abidjan
Par David Yala
Publié le 04 septembre 2019 à 20:29 | mis à jour le 04 septembre 2019 à 20:29

Le Préfet de Police d'Abidjan a été convoqué au Tribunal Militaire d'Abidjan (TMA) ce mercredi 04 août par le contre amiral Ange Bernard Kessi.

« Des policiers filmés en plein racket »: Ange Kessi convoque le Préfet de police d’Abidjan

Le rôle du préfet de police doit être déterminant dans la formation des éléments des Forces de l’ordre. Mardi 03 août 2019, afrique-sur7 levait le lièvre sur une forme de racket systématique opéré par des agents des Forces de l’ordre sur des automobilistes dans la commune de Koumassi. En effet, des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montraient clairement des policiers ivoiriens en train de soutirer de l'argent à des individus.

Dans l'une des vidéos, on aperçoit le policier demander à son interlocuteur de mettre l'argent dans le véhicule, chose à laquelle s'est exécuté ce dernier qui a ensuite reçu l'autorisation du policier de s'en aller. Dans une autre vidéo, on voit clairement le policier réclamer la somme de 5000 fcfa à un individu qui avait ses pièces d'identité en sa possession.

Dans une troisième vidéo, l'interpellé en pleine négociation, propose la somme de 2000 fcfa, chose à laquelle s'oppose le policier qui replique en disant ''quand tu vois mon treillis, tu penses que ça coute 2000 fcfa?''. Selon la personne qui a publié ces vidéos sur les réseaux sociaux, ces différentes scènes se seraient déroulées au grand carrefour de la commune de Koumassi.

C’est donc pour en savoir davantage sur cette pratique (racket), ‘’honteuse et indigne’’ qui n'honore pas les Forces de défense et de sécurité, que le Commissaire du Gouvernement a convoqué ce mercredi à son cabinet de Cocody le préfet de police d’Abidjan. Pour Ange Kessi, le vers semble-t-il est encore dans le fruit. « Il ne faut donc pas baisser la garde », dit-il.

Le Chef du Parquet militaire a convoqué au Tribunal Militaire le Préfet de police d'Abidjan pour l'instruire sur l'ouverture d'une enquête afin de situer les responsabilités. Le résultat de cette enquête sera rendu public, informe une source proche du Tribunal militaire d’Abidjan.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus