Giga meeting de l'opposition: Toute la vérité sur le refus du stade Champroux

Meeting de l'opposition: Koné Boubacar et Kamagaté Brahima sont revenu sur les raisons du refus du Stade champroux
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 10 septembre 2019 à 18:48 | mis à jour le 10 septembre 2019 à 18:48

Les responsables du PDCI-RDA et du FPI ont fait la lumière, mardi 10 septembre 2019, sur les véritables raisons du refus de l'octroi du stade Champroux devant abriter un giga-meeting de l'opposition, le samedi 14 septembre prochain. C'était à l'occasion d'une conférence de presse organisée au siège du vieux parti à Cocody.

Refus du stade Champroux: Koné Boubacar et Kamagaté Brahima font la lumière

À cette occasion, Koné Boubacar et Kamagaté Brahima, respectivement vice-président du Front populaire ivoirien et secrétaire exécutif en charge de la jeunesse, du parti démocratique de Côte d'Ivoire, ont confirmé l'indisponibilité du stade Robert Champroux pour la tenue du meeting co-organisé par les deux partis, le samedi 14 septembre prochain.

Les raisons sont belles et bien valables, ont-il fait savoir, puisqu'après vérification par la commission logistique du comité d'organisation de l'évènement, le stade Champroux de Marcory est réellement en "travaux" conformément à la raison qui justifie le refus du ministre Paulin Danho de la mise à disposition de l'espace. "Nous avons satisfait à toutes les démarches administratives et le Ministre nous a fait savoir que le stade est fermé depuis un mois", a confié M. Kamagaté.

Après une séance de travail avec Danho Paulin, le ministre des Sports a rassuré de son engagement à trouver un autre local dans la zone sud d'Abidjan pour la tenue de ce giga-meeting prevu par l'opposition, le premier du genre conjointement animé aussi bien par le PDCI-RDA que par le FPI de Laurent Gbagbo. "Nous avons exprimé d'autres besoins, toujours en zone sud et le ministre est en train de tout mettre en œuvre pour nous donner satisfaction", a rassuré Kamagaté Brahima, avant d'ajouter: "D'ici demain, vous serez situés sur le lieu précis".

Les deux conférenciers ont également choisi l'occasion de cette conférence de presse pour appeler à une mobilisation générale de tous les militants du Front populaire ivoirien et du Parti démocratique de Côte d'Ivoire, pour la réussite de ce meeting.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus