A un an de 2020, Alassane Ouattara se souvient de Yamoussoukro

Huit ans après, Alassane Ouattara veut réhabiliter Yamoussoukro

Alassane Ouattara se souvient de Yamoussoukro
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 16 septembre 2019 à 12:07 | mis à jour le 16 septembre 2019 à 12:22

Yamoussoukro, ville chère à Félix Houphouët-Boigny, était totalement délaissée par le pouvoir d'Alassane Ouattara. Mais à 13 mois de la Présidentielle de 2020, des travaux de la voirie seront lancés le mercredi prochain dans la capitale politique ivoirienne.

Huit ans après, Alassane Ouattara veut réhabiliter Yamoussoukro

Ancien Premier ministre de Félix Houphouët-Boigny, Alassane Ouattara a accédé à la Magistrature suprême en 2011 grâce au soutien du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI). Cette alliance des houphouëtistes (RHDP) a fonctionné jusqu'à ce qu'Henri Konan Bédié décide de se retirer à cause du refus de son désormais ancien allié Alassane Ouattara de favoriser une alternance en faveur d'un militant actif du PDCI en 2020.

Cette scission au sein de la majorité présidentielle a également entraîné une cassure au sein du parti septuagénaire dont plusieurs hauts cadres ont rejoint le RHDP unifié. Le pays baoulé apparaît par conséquent comme un terrain de prédilection où Ouattara et Bédié se livrent une véritable lutte de positionnement pour s'attacher l'électorat de cette bonne frange de la population.

Le Sphinx de Daoukro, faut-il le rappeler, était devant les chefs Akouê et Nananfouê de Yamoussoukro, le 6 mars dernier, appelant ces têtes couronnées à « huer » les émissaires du Président Ouattara toutes les fois qu'ils s'aventureront sur les terres d'Houphouët-Boigny. Il avait par ailleurs ajouté : « Il n'y a plus d'Allah Gnissan ». Brisant ainsi le pacte signé en 2010 pour appeler le pays Baoulé à soutenir le candidat du RDR.

Dans cette bataille PDCI/RHDP unifié, Yamoussoukro était le parent pauvre dans la mesure où la ville natale de Félix Houphouët-Boigny était livrée à elle-même, délaissée et abandonnée à la ruine. Cette ville du centre du pays était véritablement défraîchie, et sa voirie, naguère une fierté ivoirienne, est totalement inexistante.

Cependant, le mercredi 18 septembre prochain, le Président de la République Alassane Ouattara lance les travaux de la voirie de Yamoussoukro à la Place Jean-Paul II. La population est donc invitée à y prendre part.

Huit années après l'accession d'Alassane Ouattara au pouvoir, il lance des travaux d'envergure dans la ville de Yamoussoukro. Serait-ce une précampagne pour la présidentielle de 2020 ? Bien malin qui pourrait y répondre.

Notons qu' Alassane Ouattara effectuera également une visite d'État dans la région du N'Zi (Dimbokro, Bocanda et Kouassi Kouassikro) en pays Baoulé, du 25 au 28 septembre prochains.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus