"Plan marshall" pour Abobo: 2 ans après, Ouattara en quête de 173 milliards FCFA

Abobo attends toujours son plan Marshall
Par K. Richard Kouassi
Publié le 23 septembre 2019 à 18:30 | mis à jour le 23 septembre 2019 à 19:08

En août 2017, le gouvernement d' Alassane Ouattara avait annoncé un plan d'urgence en faveur de la commune d' Abobo. Selon Bruno Nabagné Koné, alors porte-parole du gouvernement, ce "plan Marshall" nécessitait 173 milliards de francs CFA pour redonner un nouveau visage à la municipalité administrée par Hamed Bakayoko. Deux années plus tard, la réalité est implacable.

Abobo attend toujours son "plan Marshall"

Lors du Conseil des ministres du mercredi 2 août 2017, le gouvernement ivoirien s'est penché sur la situation dans laquelle vivent les populations d' Abobo (nord d'Abidjan), la commune la plus peuplée de Côte d'Ivoire.

"Conformément à l’engagement du président de la République de mettre en place un plan spécial pour cette Commune, le Conseil a adopté une communication relative à la mise en œuvre du Plan d’Urgence de la Commune d’Abobo", lisait-on dans le communiqué qui a sanctionné la rencontre.

Selon Bruno Koné, "ce Plan d’urgence est un vaste programme gouvernemental qui vise à améliorer significativement les conditions de vie des populations de cette commune, à travers la réalisation d’investissements priorisés en concertation avec les populations et les principaux acteurs sectoriels". Ce plan devant sortir Abobo de la précarité, devrait engager 173 614 216 380 francs CFA. Ce financement servirait au renforcement des infrastructures économiques, à la mise aux normes des services et équipements socio-collectifs, à l’amélioration de l’environnement urbain, à la promotion de la sécurité et de la protection civile et à l’appui à l’insertion socio-économique.

Cela fait deux ans que cette mesure a été annoncée par le gouvernement et Abobo attend toujours son "plan Marshall". Jeune Afrique croit en savoir un peu plus sur le dossier. Ainsi, souligne l'hebdomadaire dans sa parution du 22 au 28 septembre 2019 No 3063, alors qu'il séjournait en Arabie Saoudite, du 7 au 8 septembre 2019, précisément à Djeddah, Alassane Ouattara a tenté de convaincre le Fonds saoudien de développement de financer le "plan Marshall" d' Abobo à hauteur de 173 milliards de francs CFA.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus