Emmanuel Monnet et 170 exilés Pro-Gbagbo de retour à Abidjan

Emmanuel Monnet, et 170 exilés pro Gbagbo sont arrivés à Abidjan
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 26 septembre 2019 à 19:12 | mis à jour le 26 septembre 2019 à 19:35

Fin d'exil pour l'ex-ministre Léon Emmanuel Monnet et cent soixante-dix exilés pro-Gbagbo qui avaient quitté Abidjan durant les heures chaudes de la crise post-électorale de 2010-2011. Ces militants et cadres du parti de Laurent Gbagbo en exil dans les pays de la sous-région ouest-africaine ont regagné la Côte d'Ivoire ce jeudi 26 septembre 2019 par la route, 8 ans après l'avoir quittée.

Retour à Abidjan d'Emmanuel Monnet et de plus d'une centaine d'exilés pro-Gbagbo

L'ancien ministre de l'Energie de Laurent Gbagbo et plus d'une centaine d' exilés de la crise post-électorale de 2010-2011, ont regagné Abidjan dans la matinée du jeudi 26 septembre 2019 comme annoncé dans un communiqué du Front populaire ivoirien en début de semaine. Le retour au bercail de ces cadres et autres militants du parti de Laurent Gbagbo est le deuxième du genre, après celui en février dernier, des ministres Émile Guiriéoulou, Lia Bi Douayouha, Angèle Gnonsoa et Koffi Lazare.

Ces derniers avaient été accueillis dans une liesse populaire tant par les populations que par la direction du Front populaire ivoirien. Ces exilés politiques, faut-il le rappeler, s'étaient exilés, craignant des représailles après la chute du régime de Laurent Gbagbo en avril 2011.

Lors d'une tournée dans des pays de la sous-région, le président ivoirien, Alassane Ouattara, a indiqué que la guerre était terminée et profité pour appeler ses compatriotes exilés et réfugiés à rentrer au pays pour prendre leur part dans la reconstruction de la Côte d'Ivoire. Une ordonnance d'amnistie a même été prise par le patron de l'exécutif ivoirien en août 2018 dans l'objectif d' encourager le retour massif de ces Ivoiriens dans leur pays.

En attendant le probable retour de Justin Koné Katinan et d'autres cadres du FPI, Léon Emmanuel Monnet et la centaine d'exilés pro-Gbagbo rentrés ce jeudi, sont reçus au domicile de feu Aboudrahamane Sangaré par la direction du Front populaire ivoirien resté fidèle à Laurent Gbagbo.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus