Hamed Bakayoko à Bédié et Soro: "Bavardez seulement. Nous, c'est le terrain"

Hamed Bakayoko tance les adversaires du RHDP
Par K. Richard Kouassi
Publié le 22 octobre 2019 à 11:12 | mis à jour le 22 octobre 2019 à 12:38

Dans la guerre qui fait rage entre le RHDP et ses adversaires, Hamed Bakayoko refuse de garder le silence. Le ministre d'État, ministre de la Défense, a profité de la remise officielle de clés de huit écoles à la ministre Kandia Camara pour cracher ses vérités. Le maire d'Abobo n'a pas mis de gants.

Hamed Bakayoko tance les adversaires du RHDP

Hamed Bakayoko fait partie des fidèles d' Alassane Ouattara. Le ministre en charge de la Défense ne manque aucune occasion pour vanter les mérites de l'actuel président ivoirien ou encore de se dresser contre tous ceux qui oseront s'attaquer à son mentor. Lundi 21 octobre 2019, à Abobo, la commune placée sous son autorité, l'ancien journaliste a vigoureusement défendu le bilan du patron des houphouëtistes.

C'était au cours d'une cérémonie de remise de clés de huit écoles primaires au ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle. Pour Hamed Bakayoko, l'occasion était belle pour tirer à boulets rouges sur les détracteurs du chef de l'État. Pour le maire de la commune la plus peuplée d' Abidjan, "Abobo est content d’avoir sa part d’émergence. Ce ne sont pas des discours politiciens, ce ne sont pas les discours des ambitieux. Mais ce sont des actions concrètes de développement".

"Je vous demande d’observer la différence entre la démarche du président ADO et la démarche d’autres politiques qui parlent, qui bavardent, mais ils n’ont rien fait, et ils ne proposent rien en matière de développement. Tout est mu par leurs ambitions. Quand ce n’est pas pour se venger, c’est pour prendre leur revanche. Et ça ne peut pas être un programme politique de se venger ou de prendre une revanche. Dans un pays qui doit avancer, la vraie ambition, la noble des politiques et des leaders, c’est de réduire les souffrances des populations. C’est vrai en politique, tous les discours et tous les rêves sont permis. Mais nous, nous sommes dans la réalité du terrain", a martelé Hamed Bakayoko dont les propos sont repris par le site lintelligentdabidjan.info.

Il faut rappeler que le samedi 19 octobre 2019, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), conduit par Henri Konan Bédié, a organisé un meeting à Yamoussoukro, la ville natale de feu Félix Houphouët-Boigny, en présence de l'ensemble des partis de l'opposition dont plusieurs proches de Guillaume Soro. Le président du parti septuagénaire a dénoncé des "dérives dangereuses et totalitaires qui menacent gravement" la Côte d'Ivoire. Le "sphinx" de Daoukro s'en est violemment pris à la gestion de son allié d'hier, Alassane Ouattara. Cette sortie d' Hamed Bakayoko apparait comme une cinglante réponse.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus