Charles Blé Goudé cogne pouvoir et opposition: "Laissez la CEI en paix"

Charles Blé Goudé charge la société civile
Par K. Richard Kouassi
Publié le 29 octobre 2019 à 15:10 | mis à jour le 29 octobre 2019 à 17:39

Dans une interview accordée à la chaine de télévision burkinabè LCA, la semaine dernière, Charles Blé Goudé a craché ses vérités à la société civile ivoirienne, qu'il taxe d'être à la solde des hommes politiques. Le leader du COJEP (Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des peuples) a également dressé le profil idéal du président de la Commission électorale indépendante (CEI).

Charles Blé Goudé charge la société civile

Charles Blé Goudé n'est pas satisfait de l'attitude des acteurs de la société civile ivoirienne. Au cours de son interview avec nos confrères de LCA, le fondateur du Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des peuples (COJEP) est revenu sur la composition de la Commission électorale indépendante. L'ancien leader de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI) a saisi l'occasion pour porter de vives critiques contre la société civile ivoirienne.

"Je demande aux partis politiques de Côte d'Ivoire d'aller battre campagne et de laisser la commission électorale en paix. Ce n'est pas en étant surreprésenté dans une commission qu'on se fera élire par le peuple. Malheureusement, c'est le cas. Que ce soient les partis au pouvoir ou les partis de l'opposition (...) Ma proposition est ceci: il faut laisser la Commission électorale indépendante à des techniciens. C'est-à-dire des gens qui ne sont pas politiquement colorés. Malheureusement, nos sociétés civiles, aujourd'hui, sont des hommes politiques déguisés. Ce sont des loups en peau d'agneau", a laissé entendre Charles Blé Goudé.

Puis l'invité de LCA a livré le portrait du président idéal de la Commission électorale indépendante. "Je propose un homme d'une intégrité", a-t-il soutenu. L'ex-ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo a cité l'exemple d' Honoré Guié, président de la CEI en 2000, qui "sous un régime militaire qui l'a opprimé, il a tout fait pour donner aux Ivoiriens leur vote dans les urnes".

"Est-ce qu'aujourd'hui en Côte d'Ivoire, il n'y a pas quelqu'un qui n'est ni RDR, ni PDCI-RDA, ni FPI, ni COJEP, qui n'a pas intérêt que l'une ou l'autre partie gagne les élections et que la partie qui gagne, qui sortirait vainqueur, c'est la Côte d'Ivoire", a enfoncé Charles Blé Goudé.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus