Indésirable au RHDP, un cadre du parti interpelle vivement Bictogo

Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP a été vivement interpellé dans le N'zi
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 15 novembre 2019 à 09:11 | mis à jour le 15 novembre 2019 à 09:11

Kouassi Kra Amilard, secrétaire départemental du RDR de Kouassi-Kouassikro et cadre du RHDP, dénonce, dans un courrier adressé au ministre Adama Bictogo, son omission de la liste proposée à la coordination régionale du parti dans le N'Zi.

Un cadre du RHDP du N'zi interpelle Bictogo

Secrétaire départemental du RDR de Kouassi-Kouassikro, dans la région du N’Zi, Kouassi Kra Amilard a vivement interpellé le ministre Adama Bictogo sur les conséquences de son exclusion de la liste des coordonnateurs régionaux du RHDP de ladite région.

Dans un courrier adressé au directeur exécutif du parti du président Alassane Ouattara, M. Kouassi Kra estime que cette injustice ne saurait être sans conséquence pour l’avenir du RHDP dans cette région reconnue être un bastion du PDCI-RDA.

« Nous attirons votre attention monsieur le ministre car si rien n’est fait après les investitures des coordinations, la population de kouassi-kouassikro se rendra compte qu’aucun de ses fils ne figure sur la liste des coordonnateurs régionaux associés et c’est une porte ouverte pour les détracteurs du RHDP », a-t-il prévenu.

Le parti du président Alassane Ouattara, fait-il savoir, a aujourd'hui besoin de cohésion et non d’injustice qui sans doute aucun aura des conséquences désastreuses sur la vitalité du parti dans le département de Kouassi-Kouassikro.

« N’étant pas dans une coordination lors de la mise en place des sections, je ne vois pas comment défendre les secrétaires de sections du RDR quand la mise en place du nouveau découpage sera effective. Ls secrétaires de sections qui ne seront plus secrétaires au RHDP, il faut noter qu'ils ne verront pas cela d’un bon œil mais dommage et se sera trop tard", prévient-il.

Puis d'ajouter: "Notre objectif: la cohésion au sein du RHDP Kouassi-kouassikro et non des dissidences à n’en point finir car je connais ces militants de base et c’est en ma qualité de secrétaire départemental qu’ils ont tous été nommés et se sont battus pour le RDR. Je ne crois pas qu’ils seront prêts à accepter de jouer les seconds rôles au RHDP».

Rappelant la détermination de son équipe et lui à poursuivre l’implantation du RHDP dans le département de Kouassi-Kouassikro, Kouassi Kra Amilard prévient qu’aucune humiliation ni frustration venant de « qui que se soit », ne sauraient être acceptées.

« Nous sommes prêts à servir ce grand parti (...) mais jamais nous n’accepterons une frustration, une humiliation ou des injustices venant de qui que ce soit car au RDR, nous nous sommes battus contre cette injustice dans l’opposition et ce n’est pas maintenant au RHDP que nous l’accepterons ».


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus