Présidentielle 2020: Le RHDP déstabilise Bédié sur ses bases à Daoukro

Présidentielle 2020, le RHDP ne laisse aucun répit au PDCI

Le RHDP déstabilise Bédié sur ses bases à Daoukro
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 19 novembre 2019 à 16:51 | mis à jour le 19 novembre 2019 à 17:50

Dans sa volonté de conserver le pouvoir d'État, le RHDP n'entend laisser aucun répit au PDCI, son ancien allié. Le ministre Mamadou Sanogo était pour ce faire, à Daoukro, le vendredi 15 novembre, pour y installer une base de son parti.

Présidentielle 2020, le RHDP ne laisse aucun répit au PDCI

Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP unifié) entend rempiler pour un nouveau mandat à la Présidence de la République de Côte d'Ivoire. Alassane Ouattara maintient certes un mystère autour de sa volonté de briguer un 3e mandat. Mais tout porte à croire que le Président ivoirien compte passer la main à son Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Que ce soit le PR ou le PM, le RHDP veut mettre en avant le bilan du Président Ouattara pour décrocher, une fois de plus, la confiance des citoyens ivoiriens.

C'est dans cette dynamique que les cadres du parti au pouvoir, se sont lancés dans une opération de quadrillage du territoire ivoirien afin de faire un corps à corps avec les potentiels électeurs. Ce vendredi 15 novembre, jour de la célébration de la Fête de la paix, Mamadou Sanogo, Directeur exécutif adjoint en charge des élections au RHDP, était à Daoukro, pour l'investiture du bureau régional de son parti sur les terres d'Henri Konan Bédié.

Le ministre de l'Économie numérique et de la Poste, en mission pour son parti, n’a pas manqué d’adresser ses « chaleureuses salutations » à Henri Konan Bédié, Président du PDCI et ancien allié d’Alassane Ouattara. L’émissaire du RHDP a par ailleurs fait un clin d’oeil à Traoré Adam Kolia, délégué départemental du PDCI à Daoukro.

L’adjoint d’Adama Bictogo indique cependant que le responsable du vieux parti est « un peu ailleurs pour l’instant », avant d’insister : « Je dis bien pour l’instant. » Laissant ainsi entendre qu’un débauchage du lieutenant du Sphinx de Daoukro en faveur du camp présidentiel pourrait intervenir les jours à venir.

À onze mois de la présidentielle de 2020, les états-majors des potentiels candidats s'activent sur le terrain pour prendre l'avance nécessaire sur leurs adversaires.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus