Mort de soldats français au Mali: Le message de Ouattara divise

Alassane Ouattara pleure les soldats morts au Mali
Par K. Richard Kouassi
Publié le 27 novembre 2019 à 14:50 | mis à jour le 27 novembre 2019 à 15:44

Suite à la mort de treize soldats français dans un accident d'hélicoptères au Mali, le lundi 25 novembre 2019, Alassane Ouattara a exprimé sa tristesse à Emmanuel Macron. Mais le message laissé sur Twitter par le président de la République de Côte d'Ivoire a suscité de vives réactions sur la toile, le mercredi 27 novembre.

Alassane Ouattara pleure les soldats français morts au Mali

Dans la nuit du lundi 25 novembre 2019, un accident d'hélicoptères a couté la vie à treize soldats français au Mali. Selon l'État-major français, il s'agissait d'une collision entre un hélicoptère de combat Tigre et un autre de manœuvre et d'assaut Cougar. Emmanuel Macron a réagi face à ce drame qui a endeuillé la Côte d'Ivoire. "Treize de nos militaires sont morts hier au Mali. Ils étaient engagés dans une opération de combat contre des terroristes. Ces treize héros n’avaient qu’un seul but : nous protéger. Je m’incline devant la douleur de leurs proches et de leurs camarades", a laissé entendre le chef d'État français dans un tweet.

Ibrahim Boubacar Keita (IBK), le président de la République du Mali, n'est pas resté silencieux devant ce douloureux évènement. "Suite au décès accidentel survenu cette nuit dans le Liptako Gourma, de treize militaires français en service commandé, je voudrais, en mon nom et en celui de la nation malienne tout entière, vous adresser nos condoléances les plus émues", a déclaré le président malien dans un communiqué. IBK a aussi fait savoir "qu’en dépit des impatiences observées, des frustrations ça et là exprimées, qu’elles soient sincères ou feintes, ces peuples ne retiendront et ne magnifieront que la solidarité dont elles bénéficient aujourd’hui, de la part des forces françaises en particulier et internationales en général, en ces temps ou la survie de chacune des nations concernées est en jeu".

Alassane Ouattara a lui aussi exprimé sa solidarité au peuple français. "J’ai appris avec une grande tristesse le décès de 13 militaires français dans la collision entre deux hélicoptères de la force Barkhane. Je salue la mémoire de ces valeureux soldats et présente mes sincères condoléances à leurs familles, à Emmanuel Macron et au peuple français", a-t-il twitté. Mais le message du numéro un ivoirien n'est pas du goût de certains internautes qui ont tenu à le faire savoir.

"Monsieur le président, il y a des soldats maliens tués par ces mêmes djihadistes. Leurs familles ont besoin de votre télégramme ou bien pour eux ce n'est pas la mort", a critiqué un internaute. Et un autre de dénoncer : "Monsieur le President, il y a quelques jours un avion s’est écrasé et a fait 25 morts en RDC aucune réaction officielle, mais pour la France c’est un message lu à la télé hum". Cependant, des voix se sont élevées pour saluer le message d' Alassane Ouattara, soutenant que le président ivoirien est "un homme de coeur".


Afficher les commentaires
Articles les plus lus