CEI: Avant la présidentielle d'octobre, ce que Bédié demande

Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 24 janvier 2020 à 16:48 | mis à jour le 24 janvier 2020 à 16:48

Recevant une délégation des femmes de son parti, originaires des régions de la Marahoué et du haut-Sassandra, Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), a recommandé aux uns et aux autres de s’associer à la marche pour la « paix » projetée par le clergé catholique.

Bédié insiste sur la nécessité d'avoir une CEI réformée avant les élections

Henri Konan Bédié a exhorté, jeudi 23 janvier 2020, dans son fief de Daoukro, les militants du PDCI à se joindre à la marche pour la "paix", projetée par le Clergé catholique. Cette marche prévue pour se tenir le 15 février 2020, devrait rassembler environ 20000 personnes et permettre, selon l’archevêque d’Abidjan, le Cardinal Jean-Pierre Kutwa, de sensibiliser à la paix.

«Tous, autant que vous êtes et qui partagez ces convictions qui sont d'ordre purement pratique, à tous, je vous demande de vous associer à cette marche pour la paix et faire en sorte que le pouvoir entende raison », a exhorté Henri Konan Bédié. Qui recevait à son domicile de Daoukro, une délégation des femmes du PDCI-RDA conduite par l’ancienne ministre Léopoldine Koffi Tiezan, venue lui traduire ses remerciements pour la nomination au poste de vice-présidente du parti de leur "fille" Léopoldine.

À l’occasion, l’ancien président ivoirien a rappelé à ses hôtes le principal objectif du PDCI-RDA au sujet notamment de la reconquête du pouvoir d’État perdu en décembre 1999 à cause d'un coup d'Etat. « 2020 est une année charnière, une année décisive, c'est l'année électorale. L'année électorale au bout de laquelle le PDCI-RDA entend reconquérir le pouvoir et libérer le pays de l'emprise de ces avatars du PDCI qui ont complètement gangréné le pays », a confié M. Bédié.

Henri Konan Bédié dit pouvoir compter sur l’adhésion de tous pour que ce projet soit réalité. « Je vous demande tous, autant que vous êtes, d'aider nos populations à réunir les moyens pour se procurer les pièces exigées pour le vote », a-t-il plaidé auprès de ses hôtes.

«Nous vous demandons également un appui constant pour le PDCI-RDA dans la lutte pour la réforme de la Commission électorale indépendante qui doit organiser les prochaines élections. Et, à cet effet, nous travaillons, nous luttons pour que cette Commission soit reformée profondément, conformément à l'arrêt de la Cour africaine des Droits de l'Homme et des Peuples », a-t-il ajouté.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus