Réunification du FPI: Tout est bouclé, Ahoua Don Mello explique

Ahoua Don Mello, cadre du FPI pro-Gbagbo
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 31 janvier 2020 à 08:15 | mis à jour le 31 janvier 2020 à 08:15

Ahoua Don Mello, ancien ministre ivoirien de l’Equipement et cadre du Front populaire ivoirien (FPI), a livré son opinion sur le rapprochement qui a lieu entre Laurent Gbagbo et son ancien Premier ministre Pascal Affi N’guessan.

Ahoua Don Mello à propos de la crise au FPI: « La fin des dissensions est proche »

Evoquant le sujet de la crise qui secoue le Front populaire ivoirien, dans une interview accordée au confrère russe Sputnik, le ministre Ahoua Don Mello s’est montré favorable au retour à l’unité du parti de la gauche ivoirienne. Pour lui, la rencontre qui a eu lieu récemment entre Laurent Gbagbo et Pascal Affi N’guessan, les deux principaux antagonistes de la crise au FPI depuis bientôt 6 ans, est un pas de géant en direction de l’unification du parti à la rose.

«Le plus difficile est fait. Il s'agit de faire tomber le mur qui sépare Laurent Gbagbo d'Affi Nguessan et donc le mur qui sépare les deux clans », dit-il de la rencontre des 3 et 4 janvier 2020 à Bruxelles entre les deux hommes. A l’écouter, plus rien ne devrait encore s’opposer à la réunification du parti. Le canal de la communication étant ouvert, la raison de l’unité prendra le pas sur la logique de la division. « La fin des dissensions est proche », a-t-il laissé entendre.

A propos du rapprochement PDCI-FPI, l'ancien directeur général du Bureau national d'études techniques et de développement (BNETD), estime que Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié ont intérêt à pactiser dans le sens de leurs intérêts communs. Celui de la restauration de l'égalité des citoyens et des libertés démocratiques.

"Les deux formations politiques ont tout intérêt à être ensemble pour restaurer les droits et libertés démocratiques", confie-t-il avant de préciser que le rapprochement entre le PDCI-RDA et le FPI est un choix de "raison". Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié se sont rencontrés le 31 juillet 2019 à Bruxelles. Et leurs deux formations politiques se côtoient assez bien sur le terrain politique, depuis lors.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus