RHDP: Ouattara soumet la candidature de Gon au Conseil politique

Rhéostat : Conseil politique du RHDP ce jeudi
Par David Yala
Publié le 12 mars 2020 à 17:26 | mis à jour le 13 mars 2020 à 07:00

Les choses s’accélèrent au RHDP depuis l’annonce du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, de ne pas se présenter à un troisième mandat à la présidentielle en Côte d’Ivoire.

Rhdp : Amadou Gon, le choix d’Alassane Ouattara, pour la Présidentielle d’octobre

Le RHDP (parti au pouvoir) prépare activement la succession du chef de l’Etat sortant. Jeudi 05 Mars 2020 à Yamoussoukro, Alassane Ouattara annonçait à la surprise générale sa décision ferme de se retirer de la course à la présidence de la République.

«Je vous annonce solennellement que j'ai décidé de ne pas être candidat à la présidentielle du 31 octobre 2020 et de transférer le pouvoir à une jeune génération», avait-il déclaré.

L’annonce de son retrait de la scène politique a été suivie de l’annonce d’un Conseil politique de son parti ce jeudi 12 Mars 2020 pour expliquer les raisons de cette décision et probablement proposer le nom de celui qu’il veut à sa succession.

La décision du Président Ouattara de passer la main à une « jeune génération » n’a jamais fait défaut. Seulement, personne ne savait à quel moment le chef de l’Etat annoncerait son retrait.

« Je voudrais vous annoncer solennellement que j’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 et de transférer le pouvoir à une jeune génération. Cette décision est donc conforme à ce que j’ai toujours dit, à savoir, qu’il faut laisser la place à une jeune génération, en qui nous devons faire confiance ; des jeunes ivoiriens honnêtes, compétents et expérimentés, qui ont appris à nos côtés, comme nous l’avons fait aux côtés du Père de la Nation, le Président Félix Houphouët-Boigny », a-t-il expliqué.

Selon nos sources, la réunion de ce jeudi 12 Mars devrait aboutir à la désignation du candidat du RHDP à la présidentielle d’octobre prochain, et l’actuel Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pourrait être celui que présentera Alassane Ouattara au conseil politique.

Quand on sait que le président de la République, lui-même, n’a jamais tari d’éloges envers le petit-fils de Péléforo Gon Coulibaly.

« Amadou Gon est un excellent Premier ministre, compétent et très dynamique. C’est un ingénieur que j’ai eu l’occasion de former pendant presque vingt-cinq ans. C’est un homme d’autorité qui sait prendre des décisions difficiles et obtenir des résultats », disait-il lors d’une interview accordée en juin 2018 à Jeune Afrique.

Il n’y aurait donc pas à s’étonner d’un tel choix. Reste à savoir si ce choix fera l’unanimité dans un RHDP déjà divisé en pro-Gon Coulibaly, pro-Hamed Bakayoko, pro-Duncan, pro-Amon-Tanoh et pro-Mabri Toikeusse.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus