Coronavirus: En colère, Bédié s'en prend au régime Ouattara

Lutte contre le Coronavirus  : En colère, Bédié s'en prend au régime Alassane Ouattara
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 18 mars 2020 à 12:29 | mis à jour le 18 mars 2020 à 12:29

La gestion "calamiteuse" de la crise sanitaire actuelle liée la maladie à Coronavirus, a fait sortir de son silence, Henri Konan Bédié, le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA).

Henri Konan Bédié accuse le régime Ouattara de violer les mesures de prévention contre le Coronavirus

Henri Konan Bédié est très remonté contre Alassane Ouattara. Le président du PDCI dénonce l’adoption mardi 17 mars 2020, du projet de loi portant révision constitutionnelle, en dépit des dispositions prises par le gouvernement ivoirien, visant à contenir la propagation de la maladie à coronavirus dont déjà 6 cas ont été confirmés en Côte d’Ivoire.

Dans une déclaration diffusée sur les réseaux sociaux, Henri Konan Bédié accuse le régime d’Abidjan de violer ses propres règles. Le Gouvernement ivoirien, faut-il le rappeler, a pris une série de mesures, lundi dernier, visant à contenir la propagation à l’échelle nationale du COVID-19, une pandémie qui crée émoi et désolation dans les quatre coins du monde.

Parmi ces mesures, figure l’interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes. Pourtant, dénonce le PDCI, le regroupement de 550 personnes a été autorisé pour légiférer sur la constitution ivoirienne.

« (…) Face à cette situation grave de pandémie du coronavirus qui sème l’émoi à l’échelle mondiale et qui nous interpelle tous, nous déplorons que malgré la prise d’effet de toutes les interdictions le lundi 16 mars 2020 à minuit, le gouvernement a autorisé la tenue de la réunion du congrès du Parlement ivoirien, ce mardi 17 mars 2020, à la Fondation FHB à Yamoussoukro, pour légiférer sur la constitution ivoirienne», a dénoncé Henri Konan Bédié.

Non sans accuser le régime de placer au-dessus de la santé des Ivoiriens, ses intérêts égoïstes. « Le PDCI-RDA ne comprend pas et condamne avec énergie cette triste attitude obstinée qui place les calculs politiciens et les intérêts égoïstes au-dessus de la santé des Ivoiriens et de la vie humaine », a fustigé le Sphinx de Daoukro.

Le président Bédié a par ailleurs invité l'ensemble des populations au respect strict des mesures prises par le gouvernement et au respect scrupuleux des mesures de prévention en vigueur.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus