RHDP: Des cadres de l'UDPCI lâchent Mabri pour Amadou Gon

Des cadres de l'UDPCI se désolidarisent de Mabri Toikeusse
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 19 mars 2020 à 12:40 | mis à jour le 19 mars 2020 à 12:49

Les cadres de l’UDPCI, membres du RHDP, ont officiellement pris position dans le bras de fer qui oppose Gon Coulibaly à Albert Mabri Toikeusse pour la candidature du parti à la présidentielle de 2020.

Présidentielle 2020: Des cadres de l'UDPCI se désolidarisent de Mabri Toikeusse

C’est un véritable désaveu pour Albert Mabri Toikeusse, président de l’Union pour la démocratie et la paix (UDPCI), formation politique membre du parti des houphouëtistes.

Lors d’un point de presse tenu, jeudi 19 mars 2020 à Abidjan, des cadres du parti dirigé par Dr Albert Mabri Toikeusse, ont ouvertement manifesté leur soutien au Premier Amadou Gon, choix du président Alassane Ouattara, pour la prochaine élection présidentielle.

« Les cadres du RHDP, issus de l’UDPCI, dans leur immense majorité, saluent la désignation du Premier ministre Amadou Gon comme candidat du RHDP à la prochaine élection présidentielle », a laissé entendre l’ex-ministre Albert Flindé.

Amadou Gon, pour eux, est le candidat idéal, le meilleur après le retrait du président Ouattara. L'actuel Premier ivoirien, a poursuivi le conférencier, est un homme qui de par son charisme et son travail, a su convaincre sur ses qualités intrinsèques à être un "bon président".

De ce fait, Albert Flindé et ses camarades ont réitéré leur engagement à tout mettre en œuvre pour la victoire, et ce, dès le premier tour, du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly au soir du 31 octobre 2020.

« Nous invitons les autres cadres et militants du RHDP, issus de l’UDPCI à continuer à prendre toutes leurs places dans le combat pour la paix, la stabilité et le développement de la Côte d’Ivoire dans les sillons des voies tracées par le président Alassane Ouattara, avec Amadou Gon ».

Le jeudi 12 mars dernier, lors d’un Bureau politique tenu à Sofitel Hôtel Ivoire, le Premier ministre Amadou Gon avait été plébiscité en présence du président Alassane Ouattara, candidat du RHDP, au prochain scrutin présidentiel.

«Ne prenons pas des engagements d’une heure dans une salle, qui par la suite, ne reflèteront pas la réalité sur le terrain. Faites donc comme Félix Houphouët-Boigny. Travaillez à nous mettre en équipe », avait à l’occasion, réagi le ministre Mabri Toikeusse.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus