RHDP: La candidature de Mabri Toikeusse décidée par les chefs Dan

Des chefs du Tonkpi prêts pour Mabri Toikeusse
Par Mael Espoir
Publié le 25 mars 2020 à 12:13 | mis à jour le 25 mars 2020 à 12:13

Plusieurs chefs traditionnels de la région du Tonkpi ont apporté leur soutien à Mabri Toikeusse relativement à la prochaine élection présidentielle prévue pour le 31 octobre 2020.

Des chefs du Tonkpi prêts pour Mabri Toikeusse

C'est à travers une déclaration lue mardi 24 mars à Yopougon, par Gouanou Noto, directeur de cabinet de la haute chefferie Dan de la diaspora, que les chefs traditionnels du Tonpki ont donné leurs bénédictions à Mabri Toikeusse pour competir à l'élection présidentielle d'octobre.

''Nous, chefs traditionnels Dan, soutenons fermement notre fils Mabri Toikeusse, candidat aux élections présidentielles 2020", a-t-il déclaré.

Les chefs Dan ont également apporté un démenti aux informations relayées par le journal, L'Inter, qui a récemment affiché à sa Une: ''Plus de 84 chefs débarquent chez Mabri, nous ne savons pas pourquoi il veut faire demi tour. Nous ne sommes pas d'accord''.

Les chefs traditionnels Dan ont fait savoir qu'ils n'ont pas été chez le ministre Mabri comme le stipulait L'Inter, mais plutôt au domicile de Gloudeu Gue Pascal, président da la chambre régionale des rois et chefs traditionnels du Tonkpi.

Même si les chefs Dan disent avoir été instruits par M. Gloudeu de rencontrer le ministre Mabri afin d'élaborer une stratégie autour de la candidature de ce dernier, ils disent ne pas comprendre comment ''certains journaux peuvent se saisir de cette rencontre pour propager des allégations mensongères''.

Les traditionnels Dan ont également démenti des informations publiées par deux autres quotidiens proches du Rhdp, notamment de Le Patriote et L'Essor Ivoirien qui disaient à leurs Unes respectives: ''Mabri lâché par ses parents'' et ''Mabri Toikeusse prépare une insurrection depuis Danané''.

''Nous condamnons avec la dernière énergie ces informations pernicieuses et demandons à tous les fils de notre pays en général, et en particulier ceux du Tonpki de mettre balle à terre. Chacun peut soutenir le candidat de son choix mais pas en dénigrant ou en insultant le candidat de l'autre pour montrer sa loyauté à son candidat", a soutenu Gouanou Noto.

Cette rencontre a eu lieu en présence de l'ancien député Dan Ouelo Michel et du patriarche Tia Jacques, chef suprême des Dan du district d'Abidjan.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus