CPI: Me Altit d'accord avec Fatou Bensouda sur le cas Gbagbo

CPI : L' avocat de Laurent Gbagbo favorable au report de l'audience du 11 mai
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 23 avril 2020 à 12:08 | mis à jour le 23 avril 2020 à 12:08

La défense de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, a, dans une requête introduite le 21 avril 2020, plaidé le report de l’audience d’appel, prévue du 11 au 13 mai prochain.

Procès Gbagbo-Blé Goudé: Après Bensouda, Me Altit plaide le report de l’audience du 11 mai

Me Emmanuel Altit, Conseil principal de Laurent Gbagbo, n’est pas opposé à un report de l’audience d’appel, prévu le 11 mai prochain, comme sollicité par Fatou Bensouda, procureure générale de la Cour pénale internationale (CPI), auprès de la chambre d’appel.

Dans une requête formulée auprès de la Cour dirigée par le nigérian Chile Eboe-osuji, l’avocat français dit partager l’inquiétude exprimée par l’accusation à propos des risques que ferait courir aux participants, la tenue d’une audience le 11 mai 2020.

«Dans les circonstances actuelles, du fait de la pandémie mondiale de COVID-19, il y aurait en effet un danger de contamination pour tous ceux qui participeraient à l’organisation d’une audience le 11 mai 2020 », s'est inquiété le Conseil de Laurent Gbagbo.

Il relève qu’à l’instar des pays européens, les Pays-Bas sont également fortement touchés par la pandémie du Covid-19 et le nombre de cas d'infection va crescendo en dépit des mesures drastiques édictées pour contenir la maladie.

«Malgré les mesures de distanciation sociale, le nombre de décès aux Pays-Bas, atteignait les 3 751 morts le 20 avril 2020», a-t-il fait savoir.

Autre raison évoquée par la défense de l’ancien président ivoirien, c’est la préparation de l’audience qui est rendue encore plus difficile par les circonstances particulières dues à l’épidémie de COVID-19.

«Comme pour une audience physique, l’épidémie de COVID-19 a un impact sur la préparation d’une audience dématérialisée», a-t-il relévé.

Et Me Altit de poursuivre : « Pour toutes ces raisons sanitaires techniques et procédurales, la Défense de Laurent Gbagbo s’associe au Procureur et à la RLV pour demander le report de l’audience prévue le 11 mai 2020 ».


Afficher les commentaires
Articles les plus lus