Santé de Gon Coulibaly : Guikahué souhaite que "ça ne soit pas grave"

Guikahué de coeur avec Amadou Gon Coulibaly
Par K. Richard Kouassi
Publié le 06 mai 2020 à 20:06 | mis à jour le 06 mai 2020 à 20:22

Amadou Gon Coulibaly séjourne actuellement à Paris, en France, pour un "contrôle médical", a affirmé dans un communiqué la présidence de la République. L'état de santé du Premier ministre ivoirien préoccupe en Côte d'Ivoire.

Des personnalités politiques dont Maurice Kakou Guikahué ont une pensée pour le chef du gouvernement. Le secrétaire exécutive en chef du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) a souhaité un prompt rétablissement au candidat du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) à la présidentielle d'octobre 2020.

Guikahué de cœur avec Amadou Gon Coulibaly

Le Premier ministre ivoirien a foulé le sol français dans la nuit du samedi 2 mai 2020. Amadou Gon Coulibaly a rejoint la France pour se soumettre à un "contrôle médical".

Selon une note laissée par le chef du gouvernement sur les réseaux sociaux, il a rencontré son médecin, dans le cadre de son contrôle médical périodique à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

"Hier, lundi 4 mai 2020, j’ai effectué un examen de coronarographie. À l’issue de cet examen, mon médecin traitant m’a prescrit un suivi médical et une période de repos. Je poursuivrai donc mon séjour en France pour quelques semaines avant de regagner la Côte d’Ivoire. Je remercie toutes les personnes qui m’ont adressé des messages en provenance de la Côte d'Ivoire et du monde entier", a écrit Amadou Gon Coulibaly.

Pendant l'absence du chef de gouvernement, l'intérim est assuré par Hamed Bakayoko. Le ministre d'Etat, ministre de la Défense a d'ailleurs présidé son premier Conseil de gouvernement le mercredi 6 mai 2020.

Pour sa part, Maurice Kakou Guikahué a exprimé ses souhaits de prompt rétablissement à Amadou Gon Coulibaly. Dans une interview publiée sur le site du Parti démocratique de Côte d'Ivoire et reprise par fratmat.info, le secrétaire exécutif en chef du PDCI a déclaré que "tout le monde peut tomber malade, donc il ne faut pas en faire un drame".

Mais il a souhaité que "ça ne soit pas grave", non sans apporter son soutien à l'ancien secrétaire général de la présidence de la République.

"Je lui souhaite un prompt rétablissement. En tant que médecin, je ne peux que lui souhaiter prompt rétablissement. C’est tout à fait normal. C’est un homme. Tout le monde peut tomber malade. Donc il ne faut pas en faire un drame, mais je souhaite que ça ne soit pas grave. Il a donc tout mon soutien. Qu’il nous revienne en bonne santé", a laissé entendre le proche collaborateur d'Henri Konan Bédié.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus