Elections à la FIF: La candidature de Didier Drogba menacée?

Didier Drogba souhaite diriger la FIF avec son projet
Par Abraham KOUASSI
Publié le 15 juin 2020 à 17:06 | mis à jour le 15 juin 2020 à 17:06

Candidat à l’élection pour la présidence de la FIF, Didier Drogba n’a pas encore reçu le soutien officiel d’un groupement d’intérêt. Ce soutien est nécessaire à la validation de sa candidature.

FIF: Didier Drogba doit-il s’inquiéter?

Didier Drogba est candidat déclaré à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF). Comme les autres aspirants à la succession de Sidy Diallo, l'ancien footballeur doit être soutenu par au moins un des cinq groupements d’intérêts électeurs à la FIF. Ces groupements sont les associations des anciens joueurs, des joueurs en activité, des arbitres, des médecins et des encadreurs techniques. Déjà, Sory Diabaté, candidat issu du bureau sortant a raflé deux des cinq parrainages en s’attirant les faveurs des anciens footbaleurs et plus récemment des arbitres. L’actuel vice-président de la FIF a donc une longueur d’avance sur ses rivaux Didier Drogba et Idriss Diallo qui n’ont reçu à ce jour le soutien d’aucun groupement d’intérêt.

L’AFI pour « sauver » Didier Drogba?

Dans cette course aux parrainages, Didier Drogba peut se targuer d’avoir un soutien quasi-certain. Il s’agit de celui de l’Association des footballeurs ivoiriens (AFI), dont il est l'actuel vice-président. Présidé par Cyrille Domoraud, ancien défenseur des Eléphants et proche du candidat Idriss Diallo, l’AFI devrait faire le choix de l’ancien capitaine des Eléphants. Selon plusieurs sources, la majorité des membres du bureau serait favorable à Didier Drogba même si à ce jour, rien n’est acquis pour la star. Plusieurs anciens joueurs avec qui le buteur a évolué en sélection nationale ont montré que les choix pour cette élection, ne sont pas une question de solidarité systématique entre ex-Eléphants.

Drogba doit convaincre les acteurs du football

Ces difficultés rencontrées par le footballeur le plus célèbre de l’histoire de la Côte d’Ivoire sont la preuve que l’aura n’est pas un élément suffisant pour s'assurer une victoire. Si pour bon nombre d'Ivoiriens, le soutien à une candidature de Drogba devrait être une chose naturelle, la réalité du terrain est bien différente. Didier Drogba doit convaincre les acteurs du football local duquel il est resté relativement loin. La maitrise des « rouages » de la FIF dont rient les fans de Drogba Didier sont plus que nécessaires quand on veut prendre la tête de la fédération.

Pour ses détracteurs, le légendaire numéro 11 de Chelsea n’est pas suffisamment proche du football local et de ses acteurs. D’un autre côté, ses soutiens affirment qu’il est difficile d’être au quotidien proche des acteurs locaux quand on mène une carrière de haut niveau en Europe. Une chose est sûre, Didier Drogba a fort à faire. L’ancien attaquant qui a eu pour habitude d’être confronté à l’adversité tout au long de sa carrière a sans doute les ressources mentales nécessaires pour mener ce combat et peut-être dire le 22 août prochain, « c'était pas gagné » comme est titré son livre auto-biographique.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus