Candidat du PDCI à la Présidentielle : KKB défie Bédié à la Convention

Konan Bédié vs KKB, la lutte des générations à la Convention du PDCI

Konan Bédié vs KKB, la lutte des générations au PDCI ?
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 25 juin 2020 à 09:28 | mis à jour le 25 juin 2020 à 09:54

Pas question pour Kouadio Konan Bertin dit KKB de laisser Henri Konan Bédié seul à la candidature du PDCI pour la prochaine élection présidentielle. L'ancien député de Port-Bouët a déposé, mercredi, le cautionnement et son dossier de candidature à la Convention.

Konan Bédié vs KKB, la lutte des générations à la Convention du PDCI

Henri Konan Bédié (86 ans), à la demande de certains cadres du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), s'est porté candidat pour le compte de son parti à l'élection présidentielle de 2020. Mais, ce 26 juillet 2020, le président du parti septuagénaire devra nécessairement affronter Kouadio Konan Bertin (52 ans) à la Convention d'investiture.

KKB a en effet attendu la veille du délai imparti pour déposer son dossier de candidature et affronter le Sphinx de Daoukro à cette investiture. Théodore Konimi, Directeur de cabinet de KKB, a certes déposé le cautionnement de 25 millions de francs CFA, mais de sources proches du Secrétaire exécutif du PDCI, le dossier de celui qui était surnommé par Bédié «soldat perdu », n'est pas encore complet.

Kouadio Konan Bertin a donc jusqu'à ce jeudi minuit, dernier jour utile, pour compléter son dossier s'il veut poursuivre son aventure contre Bédié.

Notons que le candidat indépendant à la présidentielle 2015 avait déclaré, après sa réhabilitation dans le parti : « Si Bédié est candidat, je ne serai pas candidat. » Mais, ce voeu pieux est en passe de voler en éclats sur l'autel des ambitions présidentielles de l'ancien Président des jeunes du PDCI.

L'on est toutefois tenté de s'interroger sur le jeu auquel joue KKB, d'autant plus que la candidature de Bédié semble acquise. S'aventure-t-on vers un conflit de générations ? Ou serait-il en train de préparer l'après-Bédié au sein du vieux parti?

Quoi qu'il en soit, l'on aura jusqu'à la fin de ce jour pour mieux apprécier la teneur du ballet politique de KKB, à quatre mois de l'élection présidentielle de 2020.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus