FPI: Ce qui a tué l'ex-député William Atteby, proche d'Affi N’guessan

Côte d'Ivoire : Décès à Abidjan de l'ex-député FPI William Atteby
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 26 juin 2020 à 10:29 | mis à jour le 26 juin 2020 à 10:29

William Atteby, ex-député de la commune de Yopougon et membre du Front populaire ivoirien (FPI), est décédé d’un arrêt cardiaque le jeudi 25 juin 2020 à Abidjan. Sa disparition est un coup dur pour le FPI de Pascal Affi N’Guessan, avec lequel il prônait la réconciliation.

Le malheur frappe Affi N'guessan: William Atteby est décédé

C’est un véritable coup dur pour l’ex-Premier ministre Pascal Affi N’guessan, et la famille politique du Front populaire ivoirien. William Atteby, ancien député de la commune de Yopougon et vice-président de la frange légale de l’ancien parti au pouvoir, est décédé jeudi 25 juin 2020 apprend-on de sources concordantes.

Le cadre du FPI est décédé des suites d’un accident Vasculaire-cérébral (AVC), après avoir contracté le Covid-19. Un coup dur pour Pascal Affi N’guessan et le FPI qui perdent ainsi un inconditionnel du respect des textes et de la légalité.

L’homme s’était déjà illustré de fort belle manière entre 2002 et 2003. Élu sous la bannière du Parti ivoirien des travailleurs (PIT) aux élections législatives de 2001 sous l’ère Gbagbo, l’ancien Fesciste proche du Pr Francis Wangah Wodié n’a eu aucun regret à le quitter suite aux négociations de Linas-Marcoussis.

« Il disait être pour la légalité incarnée par Laurent Gbagbo », raconte un proche du disparu. William Atteby gagne en notoriété et aux côtés de ses collègues Dehe Gnahou, Simone Gbagbo, Koulibaly Mamadou à l’Assemblée nationale, il prend fait et cause pour les institutions républicaines lors des récurrentes crises qu’a connues la Côte d’Ivoire entre 2000 et 2011.

C’est tout logiquement que le natif du Dadjeboua, dans le canton Opareko de Lakota, fera le choix de Pascal Affi N’guessan dans la crise opposant ce dernier à la dissidence du Front populaire ivoirien.

Nommé vice-président de la tendance dirigée par le député de Bongouanou, l’honorable Atteby William était un partisan de la réunification du FPI. Il a été l’un des premiers cadres proches d'Affi N'guessan, à avoir rendu visite à l’ex-Première dame, Simone Ehivet Gbagbo, à sa sortie de prison en août 2018. Le FPI vient de perdre un homme de gauche très soucieux des textes et lois du pays ainsi que de son parti politique.

Après le décès de l’ancien ministre Raymond Abouo N’Dori puis celui de Marcel Gossio, ex-Directeur général du Port autonome d’Abidjan, en 2018, le FPI perd l’une de ses figures tutélaires.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus