FIF: Didier Drogba en difficulté, colère sur les réseaux sociaux

Didier Drogba risque de ne pas être candidat à la présidence de la FIF
Par Abraham KOUASSI
Publié le 14 juillet 2020 à 13:18 | mis à jour le 14 juillet 2020 à 13:18

Prévue en septembre prochain, l’élection du président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) pourrait se dérouler sans Didier Drogba. Le candidat déclaré pourrait ne pas réunir les conditions nécessaires à sa candidature. Cette situation fait parler sur les réseaux sociaux en Côte d’Ivoire.

Les partisans de Didier Drogba entre colère et frustration

Didier Drogba n’a pas obtenu lundi le parrainage de l’Association des footballeurs ivoiriens (AFI). Ce groupement d’intérêt présidé par Cyrille Domoraud a décidé de soutenir le candidat Idriss Diallo. Ce choix a été entériné à l’issue d’une réunion par visioconférence entre les 5 membres du bureau de l’AFI lundi. Quelques minutes après l’annonce de cette décision, c’était la colère sur les réseaux sociaux. Plébiscité par les internautes ivoiriens, Didier Drogba a reçu le soutien de la majorité de ceux-ci.

Frustrés et surpris de ce choix somme toute évident opéré par l’AFI, ils n’ont pas hésité à critiquer avec des mots parfois très durs les anciens coéquipiers du meilleur buteur de l’histoire de la sélection nationale. Farouche partisan de Didier Drogba, Barry Copa, ancien gardien de buts des Eléphants s’est fendu d’une publication sur Facebook. Dans son post, le champion d’Afrique 2015 n’a pas hésité à parler de « trahison ». « En réalité, à quoi et à qui sert l’AFI ? Continuons de soutenir Didier ! Je sais et vous le savez, Dieu est le meilleur des stratèges », a-t-il écrit.

Mauvaise nouvelle pour Didier Drogba

Au-delà des réactions suscitées par cette décision sur les réseaux sociaux, la réalité à ce jour est que le candidat Didier Drogba est en grande difficulté. Ce «non-soutien » de l’AFI pourrait obliger l’ancien goleador de Marseille à faire une croix sur son ambition de s’installer dans le fauteuil de président de la FIF. Car, il est évident que le parrainage de l’association dont il est membre était le plus accessible pour sa candidature.

Didier Drogba n’a plus que les médecins du sport pour espérer avoir le soutien d’un groupement d’intérêt. Cependant, cela ne garantirait pas encore sa présence dans les urnes en septembre prochain. Il devra encore batailler pour avoir le parrainage de 3 clubs de Ligue 1, 2 de Ligue 2 et 2 de deux D3. Dans une configuration dominée par le duel pro-Sidy contre GX, l’ancienne star des Eléphants a de maigres chances d’aller au bout de son ambition.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus