FIF: Toute la vérité sur la démission annoncée de Copa Barry

Copa Barry n'est pas entraineur des gardiens des Eléphants de Côte d'Ivoire
Par Abraham KOUASSI
Publié le 17 juillet 2020 à 12:56 | mis à jour le 17 juillet 2020 à 12:56

Soutien de Didier Drogba dans la course à la présidence de la FIF, Copa Barry ne manque aucune occasion pour démontrer sa solidarité à l’ancien capitaine des Eléphants. Jeudi, une rumeur annonçant son départ du staff de l’équipe nationale a abondamment circulé

Copa Barry n’est pas membre du staff des Eléphants

En début de soirée du jeudi, l’association des médecins du sport, dernier groupement d’intérêt à ne pas s’être prononcé sur l’élection à la présidence de la FIF, a porté son choix sur Sory Diabaté. Quelques heures après cette annonce, une folle rumeur s’est emparée des réseaux sociaux. Il s’agit de la prétendue démission de Copa Barry du poste d’entraineur des gardiens des Eléphants.

Le champion d’Afrique 2015 aurait pris cette décision pour exprimer son mécontentement face à la non-candidature de Didier Drogba. Cependant, il s’agit d’une fausse information. En effet, Copa Barry n’est pas entraineur des gardiens de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire. Cette tâche est dévolue à Jean-Jacques Tizié depuis janvier 2018.

Premiers pas d'entraineurs pour Copa Barry en Belgique

Titulaire d’un diplôme d’entraineur depuis 2019, Copa Barry n’est certes pas l’entraineur des gardiens des Eléphants mais il occupe ce poste au sein du club de Louvain en Belgique. C’est en début d’année 2019 que le club belge où il a achevé sa carrière lui fait confiance en le nommant entraîneur des gardiens. Le club évolue en Division 1B, l’équivalent de la deuxième division belge. C’est en 2017 que Copa Barry rejoint Louvain après 10 ans passés à Lokeren.

C’est donc dans cette ville située au centre de la Belgique que l’ancien international ivoirien âgé de 40 ans fait ses gammes en tant qu’entraineur. Il suivrait ainsi la trajectoire de son ex-coéquipier en sélection, Jean-Jacques Tizié. Actuel entraineur des gardiens chez les Eléphants, Tizié avait d'abord fait le bonheur de l'Espérance de Tunis au même poste après avoir raccroché les gants.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus