Fuite de gaz à Jacqueville, la population sur le pied de guerre

Fuite de gaz à Jacqueville, dangers sur les populations environnantes
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 22 juillet 2020 à 12:14 | mis à jour le 22 juillet 2020 à 14:08

Les populations environnantes de Jacqueville sont sous la menace d'une fuite de gaz qui leur cause de sérieux désagréments. En colère, celles de Kraffy, village du département, sont descendues dans la rue pour crier leur ras-le-bol.

Fuite de gaz à Jacqueville: Dangers sur les populations environnantes

Les marées noires et autres fuites de gaz ont constitué de nombreux scandales écologiques dans les pays pétroliers et gaziers, tel que le Nigeria. En Côte d'Ivoire, c'est la ville de Jacqueville et ses villages environnants qui font l'amer constat, ces derniers jours. En effet, un tuyau de la plate-forme de la compagnie Petroci CI11 a été endommagé en haute mer, d'où la fuite de gaz inhalée par les populations depuis le 11 juin 2020.

Cette situation est non sans conséquence sur les villages environnants, dont les populations ne peuvent plus vaquer à leurs activités de pêche. Des problèmes de santé se manifestant par des problèmes de vision, des difficultés respiratoires et autres attaques pulmonaires, avec à la clé, des fortes traces de gaz dans le sang et au poumon constituent à n'en point douter, un véritable drame auquel ces habitants, naguère paisibles, ne veulent pas se résigner.

Aussi, le samedi 18 juillet dernier, les populations de Kraffy, village voisin à Toukouzou Hozalem dans le département de Jacqueville, appuyées par les cadres de la région, sont massivement sorties pour crier leur indignation face à cette fuite de gaz. « La panne a débuté depuis le 11 juin et depuis, rien n’a été mis en place pour la réparation malgré plusieurs coups de fil passés aux différents responsables de ladite compagnie. Nous aimerions que l’État ivoirien puisse prendre des dispositions afin de résoudre ce problème qui fait souffrir nos populations », a relevé Boguy Gerald, porte-parole de la population de Kraffy au micro du confrère APA.

Avant de dénoncer le « danger toxique qui menace les populations » dans une indifférence qui ne dit pas son nom. Il y a certes eu des tentatives de réparation de pipeline endommagé, mais elles sont jusque-là restées infructueuses. Il convient toutefois de prendre les dispositions qui conviennent pour éviter un autre scandale à la Probo Koala.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus