Voici ce que Ouattara préparait dans le secret avec Gon Coulibaly

Alassane Ouattara nourrissait des projets pour Gon Coulibaly
Par K. Richard Kouassi
Publié le 30 juillet 2020 à 13:23 | mis à jour le 30 juillet 2020 à 13:51

Alassane Ouattara demeure choqué par le départ brutal d'Amadou Gon Coulibaly, le mercredi 8 juillet 2020, en plein Conseil des ministres. Le chef de l'État ivoirien, qui prenait part à un Conseil politique du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), a réexprimé sa profonde douleur. Le président de la République a également saisi l'occasion pour dévoiler des projets qu'il avait pour son "fils".

Alassane Ouattara nourrissait des projets pour Gon Coulibaly

Mercredi 29 juillet 2020, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix a tenu un Conseil politique, élargi au directoire et à la direction exécutive. Il était question pour les participants de solliciter la candidature d'Alassane Ouattara, suite au décès d'Amadou Gon Coulibaly, le candidat du RHDP à la présidentielle d'octobre 2020. Mais l'ombre du défunt Premier ministre a plané sur la cérémonie.

"Le Premier ministre est mort à la tâche, dans la salle du Conseil des ministres après avoir épuisé l’ordre du jour du Conseil des ministres ; une semaine après son retour en Côte d’Ivoire alors qu’il venait de passer deux mois en France pour des soins et une période de convalescence. Tout s’est déroulé comme s’il était venu dire au revoir à chacun de nous, avant de tirer sa révérence. Cela fut un choc pour moi, car la veille, le mardi 7 juillet, à ma résidence, nous avions commencé à organiser sa campagne", a souligné Alassane Ouattara, après avoir écouté les motions de soutien à sa candidature.

Au cours de son allocution, le président ivoirien a levé un coin du voile sur les projets qu'il entretenait en faveur d'Amadou Gon Coulibaly. Le chef de file des houphouëtistes a révélé que le 15 août, devrait commencer la campagne présidentielle du Premier ministre par un grand meeting à Korhogo. Alassane Ouattara et son fidèle compagnon devraient aussi se rendre à Odienné pour une visite auprès des parents maternels du chef de l'État.

"Nous avions également arrêté que durant le mois de septembre, nous ferions des visites d’État dans le Moronou et dans la Marahoué. Malheureusement, il nous a quittés le lendemain. L’homme propose et Dieu dispose", a confié Alassane Ouattara qui croit fermement que son "fils" aurait fait un bon président pour la Côte d'Ivoire.

Poursuivant, Alassane Ouattara a soutenu que malgré les offres qu'il avait eues en Europe, en Amérique ou au Moyen-Orient, pour occuper la présidence de conseils d'administration, il a tenu à ce que ses bureaux soient à Abidjan, car il voulait être auprès d'Amadou Gon Coulibaly.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus