Après les violences politiques, Hamed Bakayoko en pompier à Bonoua

Hamed Bakayoko, Premier ministre de Côte d'Ivoire
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 26 août 2020 à 16:30 | mis à jour le 26 août 2020 à 17:50

La ville de Bonoua a connu des heures chaudes, les semaines dernières, lors des marches de l'opposition. Le PM Hamed Bakayoko a donc décidé de se rendre dans cette localité, au sud d'Abidjan, pour y ramener la paix.

Hamed Bakayoko, une visite de terrain pour ramener la paix

La marche de l'opposition contre la candidature d'Alassane Ouattara à la présidentielle de 2020 a connu un goût particulier à Daoukro, Bonoua, Gagnoa et Divo. Outre Abidjan, ces villes se sont en effet illustrées par une violence particulière qui s'est muée en affrontements interethniques, qui ont causé des morts, des blessés et d'importants dégâts matériels. Ces violences politiques, qui interviennent à deux mois du scrutin du 31 octobre, n'augurent pas d'un climat apaisé lors de l'élection.

Aussi, Hamed Bakayoko a décidé de faire une visite de travail dans ces différentes localités afin d'oeuvrer à la cohésion sociale. Les 27, 28 et 29 août 2020, le Premier ministre ivoirien effectuera donc une visite de terrain dans les villes de Bonoua, Gagnoa (Gôh), Divo (Lôh-Djiboua) et Daoukro (Iffou). Au cours de ce périple, le successeur d'Amadou Gon Coulibaly prévoit des échanges avec la Royauté Abouré, la chefferie et les leaders communautaires des différentes localités, sans oublier une adresse particulière à la jeunesse de ces localités mentionnées sur l'agenda du Premier ministre, par ailleurs ministre de la Défense.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus