Liban: Le port de Beyrouth ravagé par un énorme incendie

Beyrouth est de nouveau frappée par un drame
Par Abraham KOUASSI
Publié le 10 septembre 2020 à 17:56 | mis à jour le 10 septembre 2020 à 17:59

Après l’énorme explosion qui l’a ravagé en août dernier, le port de Beyrouth est en proie ce jeudi à un important incendie. Le feu, selon les premières informations, serait parti d’un entrepôt où est stocké de l’huile de moteur et des pneus pour voitures.

Le port de Beyrouth en proie aux flammes

Un mois après l’explosion dont les conséquences sont encore visibles, le port de Beyrouth fait face à une nouvelle crise. Un important incendie s’est déclaré ce jeudi 10 septembre 2020 dans le port de la capitale libanaise. S’exprimant sur la télévision nationale, Bassem al-Kaissi, directeur par intérim du port, a indiqué que les flammes sont parties d’un entrepôt contenant du matériel destiné aux voitures. « L’incendie a commencé avec les bidons d'huile avant de se propager aux pneus. C'est soit à cause de la chaleur soit d'une erreur. Il est encore trop tôt pour le savoir », a-t-il déclaré. Plusieurs équipes de la défense civile et de l’armée libanaise étaient à pied d’œuvre afin de venir à bout des flammes.

Aucun blessé signalé à Beyrouth

Selon les médias locaux, cet incendie a entrainé une vague de panique au sein des riverains du port de Beyrouth. Ces derniers encore traumatisés par la double explosion d’août dernier ont rapidement évacué les lieux. Au moins une personne, selon France Info, a été blessée « par suffocation dans l’incendie ». Selon le média français, de nombreux autres cas de suffocation, pourraient être enregistrés assez rapidement par la Croix-Rouge libanaise.


Les autorités portuaires de leurs côtés tentent de rassurer les populations sur le faible risque pour le port de connaitre une nouvelle explosion. En attendant, les pompiers continuent de tenter de venir à bout de l’énorme boule de feu qui s’est formée au-dessus du port de la capitale du pays du Cèdre. Pour rappel, les explosions d’août avaient fait au moins 190 morts et plus de 6 500 blessés.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus