Présidentielle : IBN Chambas (Représentant ONU) débarque à Abidjan

Mohamed IBN Chambas, émissaire de l'ONU, en pompier à Abidjan
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 21 septembre 2020 à 15:16 | mis à jour le 21 septembre 2020 à 17:58

Les Nations unies ne comptent pas laisser la Côte d'Ivoire à son sort pour la prochaine élection présidentielle. Le SG de l'ONU vient de dépêcher Mohamed IBN Chambas à Abidjan afin de s'imprégner véritablement de la situation sociopolitique ivoirienne.

Mohamed IBN Chambas, émissaire de l'ONU, en pompier à Abidjan

Alassane Ouattara est candidat à l'élection présidentielle de 2020 pour un 3e mandat. L'opposition ivoirienne est cependant vent debout contre cette candidature qu'elle juge « anticonstitutionnelle ». Le Conseil constitutionnel, dans son arrêt du 14 septembre 2020, a validé quatre candidats sur les quarante-quatre dossiers qui lui ont été transmis par la Commission électorale indépendante (CEI). Outre les marches éclatées d'août dernier, les partis majeurs de l'opposition se sont retrouvés, dimanche 20 septembre à la Maison du PDCI-RDA, pour appeler les partisans à la « désobéissance civile ».

Du côté du pouvoir, les autorités ne cessent de rassurer l'opinion nationale et internationale de ce que ces élections seront apaisées. "Je peux vous rassurer que le gouvernement mettra tout en œuvre pour que ces élections se déroulent dans la tranquillité, dans la paix et la sécurité », a affirmé Mamadou Touré, porte-parole adjoint du RHDP.

Soucieux de tout ce qui a cours ces derniers jours sur les rives de la lagune Ébrié, l'Organisation des Nations unies (ONU) a dépêché un émissaire en Côte d'Ivoire en vue d'évaluer la situation. « Dans le cadre du soutien des Nations Unies pour l’organisation d’une élection présidentielle pacifique, inclusive, transparente et crédible, prévue le 31 octobre 2020, le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mohamed Ibn Chambas, entame aujourd’hui (21 septembre 2020, Ndlr) une visite d’une semaine en Côte d’Ivoire », apprend-on de source proche du dossier.

Au cours de cette mission, le diplomate ghanéen s'entretiendra avec le Président Alassane Ouattara. L'avocat aura également une série de rencontres avec des membres du gouvernement, les acteurs politiques (pouvoir comme opposition), les représentants de la société civile, des représentants du corps diplomatique, ainsi que les représentants des Nations Unies en Côte d'Ivoire.


Ces différentes rencontres permettront à l'émissaire d'Antonio Guterres de trouver un compromis avec les acteurs politiques ivoiriens afin de faire baisser la tension politique très vive à une quarantaine de jours de l'élection présidentielle de 2020.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus