RHDP : Adama Bictogo menace Amon Tanoh et se fait récadrer

Adama Bictogo à Amon Tanoh : « Tu dois la fermer »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 12 octobre 2020 à 12:11 | mis à jour le 12 octobre 2020 à 13:30

À trois semaines de l'élection présidentielle de 2020, les escalades verbales se font de plus en plus entendre. Adama Bictogo a vertement répliqué aux propos de Marcel Amon Tanoh, tenus lors du meeting de l'opposition, le week-end. Une journaliste française n'a pas manqué de pointer la fébrilité que dégagent les menaces du Directeur exécutif du RHDP.

Adama Bictogo à Amon Tanoh : « Tu dois la fermer »

10 octobre 2020, lors du meeting de l'opposition au stade Félix Houphouët-Boigny, Marcel Amon Tanoh, ancien chef de la diplomatie ivoirienne sous la gouvernance Ouattara, n'a pas manqué de lancer des piques à son ami et ancien patron, Alassane Ouattara.

« Il a peur de la Côte d'Ivoire de la majorité, la Côte d'Ivoire plurielle », a-t-il lancé d'entrée, avant d'ajouter : « N'ayez pas peur. Nous sommes prêts à mourir pour notre pays. Nous ne reculerons plus devant rien. Nous sommes debout. Nous en avons marre. Dites-lui de libérer notre pays, de nous le rendre. »

Réponse du berger à la bergère. Adama Bictogo, Directeur exécutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir) a aussitôt réagi aux propos de l'ancien ministre des Affaires étrangères, lors d'un meeting de son parti, tenu au Parc des sports de Treichville.

« Je voudrais adresser un message à un petit, même s’il reste un grand-frère… Je voudrais, du haut de cette tribune, dire au sieur Marcel Amon Tanoh que nous n’accepterons pas qu’il fasse preuve d’ingratitude. Nous disons à Amon Tanoh, Amon Tanoh, Amon Tanoh, tu dois la fermer, tu dois la fermer, tu dois la fermer… », a déclaré l'ancien ministre de l'Intégration africaine, avant d'ajouter :

« On ne peut pas être ingrat jusqu’au bout. On se connaît. La politique se nourrit d’éthique. Comment toi, Amon Tanoh, tu peux te permettre, avec tout ce que tu as reçu, tout ce qui t’a lié au Président Alassane Ouattara. Mais… tel que l’a enseigné le Président Ouattara, le chien aboie, la caravane passe. »

Geneviève Goëtzinger, ex-journaliste politique, ex-DG audiovisuel de RFI, n'a pas manqué de faire un décryptage des menaces du Député d'Agboville. « Le temps des menaces ! Face à la classe et au courage de Marcel Amon Tanoh, qui vient de s’affranchir d’une longue relation politique et personnelle, la rage de Adama Bictogo marque la fébrilité d’un régime acculé qui perd pied en Côte d'Ivoire », a tweeté la Présidente d'imaGGe, Conseil en stratégie de communication.

À noter que le ministre Kobénan Kouassi Adjoumani, porte-parole du RHDP, a également réagi à la sortie d'Amon Tanoh.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus