Violences à l'Université: Alpha Yaya Touré s'explique face à la FESCI

Après les violences au campus, l' appel d'Alpha Yaya Touré aux militants RHDP
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 21 octobre 2020 à 12:45 | mis à jour le 21 octobre 2020 à 12:45

Le député Alpha Yaya Touré s’est rendu, mardi 20 octobre 2020 sur le campus universitaire de Cocody, peu après l’attaque de ce temple du savoir par des individus.

Face-à-face Alpha Yaya Touré - FESCI: "Allah St Clair (SG de la FESCI) n’est à la solde d’aucun parti politique"

Apaisement et cohésion sociale étaient les maîtres mots de la rencontre qui a eu lieu, mardi, entre le bureau exécutif national de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire ( FESCI) et une délégation conduite par l’honorable Alpha Yaya Touré, cadre du RHDP. Cette visite du député maire de Gbon à ses jeunes frères du syndicat estudiantin, est consécutive à l'attaque subie par ces derniers, un peu plus tôt dans la journée. Laquelle attaque qui, selon la rumeur, serait l’œuvre de militants incontrôlés du parti au pouvoir.

«Du moment où le SG de la FESCI et les autorités ivoiriennes ont convenu de faire le choix de la négociation en vue de trouver une solution, je ne vois pas dans quelle intérêt quelques individus se proclamant du RHDP peuvent venir attaquer le campus universitaire », s'est étonné le président du Rassemblement des jeunes de Côte d’Ivoire ( RJCI).

Le député n’a pas omis d’appeler l’ensemble des militants de son parti à se désolidariser de tout mouvement de violence. « Il ne faudrait pas que nous cédions aux manipulations. Nous traversons une période très sensible. J’invite la jeunesse et particulièrement les militants du RHDP à ne pas s’attaquer au étudiants de la FESCI », a lancé l’ex-bras droit de Guillaume Soro.

Alpha Yaya Touré a rappelé que le combat du président Alassane Ouattara, reste la cohésion sociale, la paix et la réconciliation nationale. « Je suis venu les rassurer pour leur dire que notre combat, c’est le maintien de la paix; le combat du RHDP, c’est l’union, la réconciliation et la cohésion entre les ivoiriens », a-t-il réitéré.

Puis d'ajouter: « Nous sommes là pour dire que la FESCI est apolitique. La FESCI mène un combat noble et je suis convaincu que le gouvernement fera des mains et des pieds pour trouver des solutions à leurs revendications dans les jours à venir (...) Il n’y a pas de division entre nous. Chacun fait son travail. La FESCI lutte pour les intérêts des étudiants. Nous RHDP, nous sommes en campagne et nous luttons pour la victoire du RHDP. Nous avons un intérêt commun, c’est la Côte d’Ivoire. Il est donc important que nous nous inscrivions dans cette logique de paix et de non violence. Nous devons ensemble mener le combat contre les ennemis de la paix et de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire », a renchéri Alpha Yaya Touré.

Avant lui, Guéro Armel Landry, Secrétaire général adjoint de la FESCI, a rassuré l’opinion sur le caractère apolitique du combat mené par le syndicat estudiantin. «Le combat de la FESCI, ce n’est pas un combat de parti politique. C’est le combat de l’école ivoirienne. Notre problème est purement académique. Allah St Clair (SG de la FESCI) n’est à la solde d’aucun parti politique. Nous appelons à l’apaisement », a-t-il rassuré. La FESCI, notons-le, a suspendu pour 72 h, son mot d’ordre de grève contre les frais COGES.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus