Dans le secret du coup de fil de Blé Goudé à Bédié : Ce qu'ils se sont dit

Blé Goudé parle à Bédié, « cet homme politique, conscient du poids de ses responsabilités »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 14 novembre 2020 à 08:57 | mis à jour le 14 novembre 2020 à 09:12

Charles Blé Goudé a passé un appel téléphonique à Henri Konan Bédié à la suite de sa rencontre avec Alassane Ouattara, le mercredi dernier. Le Président du COJEP félicite son homologue du PDCI et l'encourage à oeuvrer pour la libération des opposants interpellés.

Blé Goudé parle à Bédié, « cet homme politique, conscient du poids de ses responsabilités »

L'actualité politique ivoirienne s'est accélérée ces derniers jours. Victoire d'Alassane Ouattara à l'élection présidentielle, boycott actif de l'opposition, mise sur pied du Conseil national de transition, violences meurtrières à travers de nombreuses villes ivoiriennes, interpellation de certains cadres de l'opposition, rencontre entre le Président Ouattara et Henri Konan Bédié, tractations pour le retour en Côte d'Ivoire de Laurent Gbagbo...

C'est fort de toutes ces réalités que Charles Blé Goudé a eu une conversation téléphonique avec Henri Konan Bédié. Au cours de ces échanges, l'ancien leader de la galaxie patriotique révèle sur sa page Facebook qu'il a tenu à témoigner de vive voix sa compassion, son soutien et ses encouragements au président du PDCI pour les épreuves qu'il a vécues ces derniers jours, tout en le félicitant pour ses initiatives de paix pour un dialogue national inclusif dans le seul intérêt du peuple de Côte d'Ivoire.

Toujours au menu de cette conversation téléphonique, l'ancien pensionnaire de la prison de Scheveningen a évoqué la situation des acteurs politiques incarcérés. « J’ai été rassuré que le premier Ministre Pascal Affi N’guessan (dont j’ai aussi joint l’épouse au téléphone), le Ministre Maurice Kacou Guikahué, Pulcherie Gbalet et les autres leaders de l’opposition ne seront pas abandonnés en prison, et que les espoirs des jeunes, des femmes et de l’ensemble des Ivoiriens en lutte ne seront pas vains », a-t-il fait savoir.

Le filleul de Laurent Gbagbo dit avoir retrouvé en Bédié « un homme politique, conscient du poids de ses responsabilités ». Ainsi, en sa qualité de président des plateformes de l’opposition ivoirienne, le Sphinx de Daoukro a exprimé sa détermination et sa volonté à ramener la paix entre Ivoiriens.

Charles Blé Goudé indique toutefois que ce dialogue « franc et sincère » se doit non seulement d'être inclusif, mais également servir de cadre pour « poser les problèmes fondamentaux auxquels des solutions durables méritent d’être apportées ».

« Merci monsieur le Président pour votre disponibilité au combat et à un dialogue « franc et sincère » qui puisse sortir notre pays de cette crise qui n’a fait que trop de morts et approfondi le fossé social entre les filles et fils de la Côte d’Ivoire », s'est d'ores et déjà voulu reconnaissant le président du Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des peuples (Cojep) envers son aîné.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus