3è mandat:La ferme recommandation d’ Emmanuel Macron à Ouattara

Emmanuel Macron à Ouattara :
Par David Yala
Publié le 15 novembre 2020 à 14:02 | mis à jour le 15 novembre 2020 à 14:30

Deux semaines après l'élection présidentielle du 31 octobre 2020 qui a vu la réélection, dès le premier tour, du président Alassane Ouattara, Emmanuel Macron a réagi et a adressé une ferme recommandation au chef de l'État ivoirien.

Emmanuel Macron à Ouattara : "Accordez aux nouvelles générations la place qui leur revient"

L'élection présidentielle du 31 octobre tant redoutée, s'est tenue dans un climat de tension sociale. Alors que l'opposition a milité pour un report du scrutin, le président sortant Alassane Ouattara, lui, est resté ferme sur la date de la présidentielle.

Face à l'intransigeance du chef de l'État, les opposants ont dû lancer un appel à la désobéissance civile et ont appelé au boycott actif du processus électoral. Ces appels ont suscité des manifestations à travers tout le pays; manifestations parfois violentes qui se sont transformées en affrontements intercommunautaires.

Silencieux au sujet de la candidature d'Alassane Ouattara à un troisième mandat présidentiel, le président français, plusieurs fois interpellé par des acteurs politiques, n'avait pas réagi depuis la réélection à près de 94,27% des suffrages exprimés de son homologue ivoirien.

C'est désormais chose faite. Deux semaines après la tenue du scrutin et suite à la rencontre Bédié-Ouattara le 11 novembre dernier qui a permis à la Côte d’Ivoire de retrouver l'accalmie, Emmanuel Macron a adressé un message de félicitations à Alassane Ouattara.

Un courrier de félicitations certes, mais qui n'occulte pas la volonté ferme de Paris de voir un renouvellement de la classe dirigeante en Côte d’Ivoire. En tout cas c'est tout le sens de ce message adressé au chef de l'État ivoirien réélu pour la 3è fois.

"J'ai confiance en votre capacité à porter cette ambition pour le pays et à accorder aux nouvelles générations la place qui leur revient", a insisté Emmanuel Macron.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus