Kouadio Konan Bertin (KKB) débarque chez Alpha Blondy

Kouadio Konan Bertin et Alpha Blondy parlent de réconciliation nationale
Par K. Richard Kouassi
Publié le 17 novembre 2020 à 19:14 | mis à jour le 17 novembre 2020 à 19:14

Candidat malheureux à la présidentielle d'octobre 2020, Kouadio Konan Bertin dit KKB semble s'être investi d'une nouvelle mission. L'ancien député de la cité balnéaire de Port-Bouët a rencontré la mega star du reggae Alpha Blondy le mardi 17 novembre 2020. C'est le chanteur de reggae lui-même qui a donné l'information à travers une publication sur sa page Facebook en fin d'après-midi.

Kouadio Konan Bertin et Alpha Blondy parlent de réconciliation nationale

"Je remercie infiniment mon jeune frère KKB d’avoir pris le temps de me rendre visite nonobstant son calendrier très chargé !!!! Un moment d'échange où nous avons abordé la réconciliation de la famille politique ivoirienne. La nécessité d'un dialogue franc en invitant chacun à mettre de l'eau dans son vin pour une paix durable. Merci mon frère KKB pour cette considération. Que Dieu te bénisse et bénisse la Côte d'Ivoire", a écrit Alpha Blondy sur Facebook après son entretien avec KKB. Il faut noter que l'ex-président de la jeunesse du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) d'Henri Konan Bédié a défié Alassane Ouattara dans les urnes à l'occasion de l'élection présidentielle du samedi 31 octobre 2020. Battu au premier tour par le président sortant, Kouadio Konan Bertin a décidé de prendre son bâton de pèlerin afin de réconcilier les Ivoiriens. C'est d'ailleurs ce qui l'a conduit au domicile de la star du reggae.

Au lendemain de sa lourde défaite, Kouadio Konan Bertin a entamé une série de rencontres avec le corps diplomatique de la sous-région. Il a déjà eu à échanger avec l'ambassadeur du Niger en Côte d'Ivoire le mercredi 11 novembre 2020. Précisons aussi que KKB a été reçu en audience par Alassane Ouattara le lundi 9 novembre. "Le bon ton était au rendez-vous de ce message. J’ai eu ce sentiment que le chef de l’État est disposé à aller au dialogue et à la paix. L’homme politique, le vrai, c’est celui qui sait lire les signes du temps", avait-il confié suite à la fin de son entrevue avec le président ivoirien.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus